Les éléments Terre et Eau au cœur d’une exposition de céramiques chez Axart en juin

Les éléments Terre et Eau au cœur d’une exposition de céramiques chez Axart en juin
Les éléments Terre et Eau au cœur d’une exposition de céramiques. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Axart accueille l’exposition Le bol et les cinq éléments 2.0 des céramistes Suzanne Parent et Estelle St-Pierre. L’exposition se veut une rencontre entre les arts visuels et les rituels.

 

Au terme d’une démarche de trois ans sur la fabrication de céramiques selon des méthodes ancestrales, elles produisent des pièces se concentrant sur les éléments Terre et Eau. Ces deux éléments ont favorisé l’apparition de formes et d’œuvres inspirées des méduses, des oursins, des algues, des érosions, des fossiles : une multitude d’images qui ont influencé leur imaginaire pour présenter au public, murales, installations, sculptures et bols. L’exposition se tient du 4 au 30 juin. Les céramistes invitent la population à les rencontrer, le 6 juin de 17h à 19h, à l’occasion du vernissage de leur exposition. La démarche qui a précédé la réalisation de l’exposition s’échelonne sur une période de trois ans, soit de 2016 à 2019. Les recherches, rencontres et réflexions des céramistes, réalisées au cours de ces trois années, les ont amenées à cette exposition :

« Nous avons débuté notre réflexion sur la pratique de fabrication de poteries en visitant la Maison Nivard-De Saint Dizier, dans l’arrondissement de Verdun. On y trouve un site archéologique situé près du fleuve où on a des vestiges d’outils et de vases en céramique de styles différents fabriqués par les Iroquoiens du Saint-Laurent, juste avant l’arrivée des Français en Amérique. Intriguées par ce qui se faisait du coté Européen et dans un contexte d’art actuel, nous avons suivi une classe de maître avec

Jean-François Bourlard, qui nous a enseigné sa méthode nommé Raku Punk, technique contemporaine de cuisson expérimentale de mise en forme élaborée de craquelage, plissage et décollement obtenu par différentes techniques que nous avons ensuite expérimentées lors de nos activités de recherche. Nous avons terminé notre démarche avec un stage d’intégration sur la pratique de la céramique selon les méthodes ancestrales à Kahnawake, activité donnée dans le cadre du programme Coyote favorisant un rapprochement avec la communauté autochtone. Nous avons aussi collaboré avec l’anthropologue Nicole O’Bomsawin, qui nous a enseigné les différents rituels en lien avec les cinq éléments à la manière des premières Nations. »

Ces découvertes ont amenées les céramistes à réaliser trois événements, trois cérémonies sur l’Eau, le Feu et la Terre, dans leurs ateliers respectifs et sur des périodes différentes, au gré des saisons, des intempéries et de leurs productions. Elles terminent leur exploration en exposant le résultat de leur recherche chez Axart en juin.

Lors de la visite de cette exposition finale sur le thème des éléments de l’Eau et de la Terre, vous découvrirez différentes pièces et installations qui relatent le parcours qu’elles ont fait durant cette longue démarche. Ces deux éléments ont favorisé l’apparition de formes et d’œuvres inspirées des méduses, oursins, algues, plancton, laves, érosions, croute terrestre, fossiles : un éventail de représentations tirées de leur imaginaire qu’elles vous présentent sous la forme de murales, d’installations, de sculptures et de bols.

L’exposition aura lieu du 4 au 30 juin et le vernissage, le 6 juin de 17h à 19h. L’entrée est gratuite chez Axart en tout temps. Pour la saison estivale, son équipe vous accueille les mardis et mercredis de 12h à 17h, les jeudis et vendredis de 12h à 21h ainsi que les samedis et dimanches de 12h à 17h.

Cette exposition est rendue possible grâce à l’appui de la Ville de Drummondville et de son programme d’aide spécifique.

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment