Les travailleurs saisonniers font partie de la solution à la pénurie de main-d’œuvre, croient la FCCQ et la CCID

Les travailleurs saisonniers font partie de la solution à la pénurie de main-d’œuvre,  croient la FCCQ et la CCID
Linda Desrochers, présidente 2018-2019. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La mise en œuvre des recommandations de la Table nationale de concertation sur l’emploi saisonnier permettra de valoriser les emplois saisonniers, dont la contribution à l’économie québécoise est importante, soulignent la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID).    

Parmi les recommandations issues des travaux de la Table de concertation, à laquelle siège la FCCQ, on trouve la poursuite du projet pilote en soutien aux travailleurs saisonniers, accompagné de 8 M$ pour l’année 2019-2020, ce qui est positif aux yeux de la FCCQ et de la CCID.

« L’offre de formation continue déjà offerte au sein de nos institutions à Drummondville est un bon moyen d’augmenter les compétences des travailleurs, tout en prolongeant leur durée d’emploi. Ces périodes de formations permettent à plusieurs de combler la période sans travail et sans assurance-emploi. Pour les employeurs, cela signifie à la fois une meilleure productivité et une meilleure rétention de leurs travailleurs », a déclaré Madame Linda Desrochers, présidente de la CCID.

« Les emplois saisonniers sont d’importants moteurs de l’économie de plusieurs régions du Québec, dans des industries variées comme le tourisme et l’agriculture », commente Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ. « Un emploi saisonnier n’est pas un sous-emploi! », ajoute Mme Desrochers.

Pour la FCCQ et la CCID, il importe de diversifier la production des entreprises ayant recours à des travailleurs saisonniers et d’accompagner les employeurs afin d’organiser le partage de cette main-d’œuvre entre les entreprises. « Des initiatives porteuses avaient besoin de financement récurrent pour devenir permanentes et ainsi contribuer à faire face à la pénurie de main-d’œuvre dans plusieurs secteurs », précise la présidente de la CCID. « Pour y arriver, un Fonds soutenant la diversification des activités des entreprises saisonnières sera mis en place, une proposition de la Table régionale de concertation sur l’emploi saisonnier de la Côte-Nord », souligne Stéphane Forget.

Avec le vieillissement de la population et la pénurie de main-d’œuvre qui y est liée, la FCCQ et la CCID insistent pour que les personnes aptes à l’emploi puissent contribuer pleinement à la croissance économique, durant de plus longues périodes. « La solution doit passer par des mesures permanentes et non la simple prolongation des périodes de couvertures de l’assurance-emploi », insiste Mme Desrochers. « Le Québec a besoin de tous ses travailleurs pour contribuer au dynamisme de l’économie de toutes les régions québécoises », conclut Stéphane Forget.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment