Les vents violents ont raison d’un bâtiment de ferme à Saint-Bonaventure

Les vents violents ont raison d’un bâtiment de ferme à Saint-Bonaventure
Rolland Cajolet et son fils Martin entreprennent courageusement, à deux, la démolition du reste du bâtiment par mesure de sécuritéCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – Les forts vents de la nuit de jeudi à vendredi ont eu raison d’une grange située sur la propriété de Martin Cajolet et de sa conjointe, Stéphanie Savoie, située sur le 2e rang à Saint-Bonaventure.

Les occupants ont eu toute une surprise au cours de la nuit alors que le vent déchaîné a soudainement fait s’effondrer le bâtiment.

« Nous avons été surpris par l’orage, nous regardions les éclairs par la fenêtre quand tout à coup, entre deux éclairs, la grange elle à passée de debout à couchée », s’exclame t’elle encore estomaquée.

Le couple a acheté cette maison il y a trois ans. Il s’agit d’une résidence qui appartenait autrefois à Joseph Joyal, un antiquaire bien connu dans la région. On estime que la petite grange date d’avant 1905. « Elle était solide mais avaient de l’âge. Huile de coude sourire et bonne humeur malgré tout nous allons regarder ça positivement, il n’y a eu aucun blessé et les dommages ne sont que matériels », continue la dame.

Le père de Martin Cajolet, Rolland, est venu donner un coup de main afin de déblayer les lieux et de récupérer ce qui est en encore bon et utile.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon