Lescartes postales de Dédé enfin à destination

Lescartes postales de Dédé enfin à destination
France Lafleur, Réal Fortin et Claude Robillard au microCrédit photo : Myriam Blais

DRUMMONDVILLE – Le frère de Dédé Fortin, Réal, a remis à Claude Robillard, enseignant en musique, et Marilou Thériault, ancienne élève, les fameuses cartes postales rédigées et signées par l’artiste, jeudi.

La famille a décidé de remettre la carte au professeur en guise de reconnaissance d’avoir un jour adapté la chanson « Tassez-vous de d’là » afin de l’entonner avec l’équipe-école devant les 500 élèves et leurs parents lors de l’accueil pour la rentrée 1999-2000.

L’importance de diffuser la chanson francophone québécoise fut au centre des préoccupations professionnelles de l’enseignant qui comprend que les jeunes élèves ont besoin d’être guidés en ce sens.  Le choix de la fameuse chanson coïncidait avec la popularité de l’artiste et de son groupe qui se retrouvaient dans les plus hauts sommets du palmarès.

Une jeune élève du nom de Marilou Thériault avait eu la brillante idée de mettre au courant l’artiste de l’initiative du professeur et de sa collègue co-auteure des paroles adaptées et la chargée de cours au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) Drummondville France Lafleur, par l’entremise de certains contacts.

Ces deux cartes postales témoignent d’un artiste qui malgré sa notoriété prenait le temps de reconnaître et de remercier. En guise de remerciement à Dédé et dans le but de diffuser davantage la chanson québécoise francophone, les conseillers pédagogiques des commissions scolaires du Québec sont invités à se procurer les paroles adaptées de la chanson « tassez-vous de d’là y faut que j’voye mon prof » en envoyant une demande à  robillardclaude@hotmail.com.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon