Leurre informatique, pornographie juvénile et crimes sexuels – Une sentence de pénitencier pour le récidiviste Pascal Veilleux

Leurre informatique, pornographie juvénile et crimes sexuels – Une sentence de pénitencier pour le récidiviste Pascal Veilleux
Pascal Veilleux © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Leurre informatique, possession de pornographie juvénile, attouchements et agressions sexuelles, une sentence de pénitencier pour le Drummondvillois et récidiviste de 44 ans, Pascal Veilleux.

Me Isabelle Castonguay pour la Défense @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55

Pascal Veilleux n’en était pas à ses premières infractions en matière de leurre informatique et agressions sexuelles, comme le soumet en preuve la procureure de la Couronne, Me Vicky Smith. Celui-ci avait été reconnu coupable pour des accusations de leurre informatique en 2006 et agression sexuelle en 2007, accusations qui lui avaient alors valu des peines de 8 mois et 15 mois d’emprisonnement.

De nouveau arrêté en mai 2019 et agressions sexuelles dans 3 dossiers

Pascal Veilleux a été arrêté à nouveau à son domicile à Drummondville après une enquête des policiers de la MRC Drummond en mai 2019. Au terme d’une nouvelle enquête en matière de crimes sexuels, les policiers ont procédé à nouveau à l’arrestation de Veilleux pour obtention et possession de pornographie juvénile au moyen de matériel informatique.

Arrêté à son domicile en présence d’une victime mineure

Au moment de son arrestation, l’accusé se trouvait à nouveau en présence d’un mineur, ce qui lui a valu de nouveaux chefs d’accusation de contacts sexuels et d’agression sexuelle sur un enfant âgé de moins de 16 ans

Espace fier partenaire Vingt55 : Mikes Drummondville, commander en ligne ici

L’événement ‘Créez votre Duetto’ est de retour chez Mikes à Drummondville !

Jeux vidéo et leurre informatique

C’est par l’entremise d’une console de jeux vidéo et de jeux vidéo en ligne que l’accusé a sollicité l’une des victimes d’âge mineur dans les présentes accusations de leurre informatique et agression sexuelle sur une personne de moins de 16 ans.

Sentence de 4 ans de pénitencier pour le récidiviste

L’honorable juge Conrad Chapdelaine s’est dit préoccupé par le type d’accusations et récidivistes en la matière et lance un message clair qui doit être envoyé dans la société a l’ère du numérique et de la force d’Internet. Les crimes sexuels de cette nature sont un fléau, a-t-il précisé en rendant la sentence.

“On vit actuellement dans une ère informatique particulière où le leurre informatique est facilement accessible et donne lieu à de nombreux cas de dossiers et arrestations en semblable matière”, se dit préoccupé le juge; un facteur extrêmement important et préoccupant auquel les tribunaux doivent tenir en compte dans l’imposition des sentences afin de protéger les personnes vulnérables des prédateurs sexuels et récidivistes, a tenu à ajouter l’honorable juge Conrad Chapdelaine, invitant du même coup l’accusé à profiter des traitements et thérapies mis à sa disposition en milieu correctionnel fédéral.

L’honorable juge Conrad Chapdelaine s’est rangé à la suggestion commune des avocates Me Vicky Smith pour la Couronne et Me Isabelle Castonguay pour la Défense d’imposer une sentence de 4 ans de pénitencier pour les trois dossiers de nature sexuelle auxquels faisait face Pascal Veilleux.

L’accusé devra, en tenant compte du temps de détention purgé de façon provisoire depuis son arrestation, purger une sentence de 2 ans 11 mois et 3 jours à compter d’aujourd’hui. Il lui sera également Interdit de se trouver dans des parcs ou en présence de mineurs de moins de 16 ans pour une période de 15 ans, fournir substance corporelle et ADN, de ne pas posséder d’arme à feu à vie, de ne pas contacter l’une ou l’autre des victimes. Il lui sera également Interdit d’utiliser ou accéder à du contenu en lien avec les accusations pour communiquer avec une personne de moins de 18 ans par l’entremise des réseaux sociaux ou tout autre moyen numérique ou toute forme de réseaux sociaux ou d’échange avec des personnes de moins de 18 ans.

Pascal Veilleux sera également inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité.

L’accusé a reçu sa sentence et nombreuses conditions du banc des accusés; celui-ci n’a pas bronché et a pris le chemin des cellules et du pénitencier après avoir reçu la sentence et les nombreuses conditions imposées par le tribunal.

La procureure de la Couronne s’est dit satisfaite de la sentence et des préoccupations que les tribunaux accordent aux fléaux des réseaux sociaux et leurre informatique ainsi que la sentence qui sont revus à la hausse par les tribunaux pour des accusations en matière de délits sexuels par le biais d’ordinateurs et réseaux sociaux.

Pascal Veilleux © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Grâce à votre-emploi.ca, trouvez des opportunités d’emplois et de carrières !
Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon