Maintien des mesures en vigueur dans les établissements d’enseignement supérieur du Québec

Maintien des mesures en vigueur dans les établissements d’enseignement supérieur du Québec
Cégep Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Dans la foulée des nouvelles restrictions sanitaires annoncées par le gouvernement du Québec mercredi dernier, la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, confirme le maintien des mesures déjà en place depuis l’automne dans la plupart des établissements d’enseignement supérieur. Cette décision vise à éviter la propagation du virus sur les différents campus et à assurer la sécurité des étudiants et du personnel.

Cégep Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

Pour la session d’hiver, il a donc été demandé aux cégeps, collèges privés et universités d’offrir un maximum d’activités d’enseignement à distance à leur communauté étudiante respective. Les étudiants dont la présence est essentielle à l’acquisition ou à l’évaluation des connaissances pourront se rendre physiquement sur le campus. En ce sens, les stages ainsi que les activités de recherche et de laboratoire seront maintenus.

Les bibliothèques demeureront ouvertes uniquement pour permettre l’utilisation du comptoir de prêts et des espaces de travail individuels. Dans tous ces cas, les mesures sanitaires devront être rigoureusement respectées. Les services de soutien psychologiques sur le campus demeureront également accessibles. Le couvre-feu, en vigueur dès le 9 janvier, devra être observé sur tous les campus du Québec. Par contre, les étudiants et le personnel qui doivent recevoir ou offrir des services éducatifs dans une école reconnue pourront le faire s’ils sont en mesure de fournir une pièce justificative comme une carte étudiante valide, une copie de l’horaire, une confirmation d’inscription ou encore, une lettre de l’employeur.

« Au cours des derniers mois, les étudiantes et étudiants ainsi que tout le personnel des réseaux de l’enseignement supérieur ont fait preuve d’une résilience exceptionnelle et exemplaire. Il faut le souligner, les mesures sanitaires mises en place pour freiner l’élan du virus dans nos établissements ont grandement affecté le quotidien des étudiants. Je sais que c’est encore un effort important que nous leur demandons, mais je compte sur la mobilisation de tous les acteurs des cégeps, collèges privés et universités pour que la prochaine session se déroule avec succès. » – Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur

En résumé :

Depuis le début de la crise sanitaire engendrée par la pandémie de COVID-19, le gouvernement a injecté 215 millions de dollars pour soutenir les étudiants, les professeurs et tout le personnel des réseaux d’enseignement supérieur :

60 M$ ont été investis pour la réussite des étudiants dans une optique de relance économique;

75 M$ ont été accordés aux établissements pour la mise en place des mesures nécessaires dans le but de soutenir les étudiants sur le plan matériel, pédagogique et psychosocial;

45 M$ ont été alloués pour assumer les dépenses imprévues associées aux mesures de la première vague;

10 M$ ont été investis pour la santé psychologique des étudiants;

25 M$ ont été accordés pour favoriser l’accès à la diplomation au collégial.

Cégep Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon