Marie-Josée Lemaire, candidate dynamique et impliquée

Marie-Josée Lemaire, candidate dynamique et impliquée
Marie-Josée Lemaire, candidate dans le district 3 de Drummondville.Photo : Courtoisie.

Drummondville – Marie-Josée Lemaire qui se présente comme candidate dans le district 3 de Drummondville, livrera bataille à Catherine Lassonde, conseillère sortante et candidate.

 

Marie-Josée Lemaire, candidate district 3, Drummondville

Images : Monia Pouzet | Journaliste : Monia Pouzet. ||| Tous les droits réservés Vingt-55.


Marie-Josée Lemaire, femme d’affaires et membre du comité organisateur du Mardi de Filles pour la Société Canadienne du Cancer, se dit fin prête à défendre les enjeux du district 3.

Ce district est défini à la fois par le centre-ville (de la rue Saint-Georges à la rue Dunkin), que par le secteur Saint-Charles (Chemin Hemming) jusqu’aux limites de la municipalité de Saint-Lucien.

Rencontrée en début de campagne officielle, la candidate, qui a déjà tenu deux consultations publiques et rencontrés des centaines de personnes lors de son porte-à-porte, est motivée à travailler autant pour le développement du centre-ville que celui du chemin Hemming.

L’autre côté de la rivière ne sera pas délaissé

Du côté du secteur Saint-Charles, Mme Lemaire indique que les citoyens lui ont beaucoup parlé de l’idée d’un troisième pont pour alléger la circulation. Il faut dire qu’un important développement immobilier commence dans ce secteur et qu’une population plus dense serait à venir.

Elle félicite la construction du carrefour giratoire, mais est perplexe face aux dires de la candidate sortante Catherine Lassonde. « Plusieurs personnes sont surprises que mon adversaire s’approprie certaines réalisations dont celles du carrefour giratoire au croisement de la rue Montplaisir et du boulevard St-Charles, alors que nous savons qu’il était ouvert au public dès le 1er novembre 2013 et qu’elle n’avait pas été élue encore », mentionne Marie-Josée Lemaire.

Les citoyens habitant la rue Montplaisir seraient aussi enclin à ce qu’on aménage le bord de la rivière, car le manque d’éclairage lié au stationnement disponible donnerait lieu à une drôle de fréquentation nocturne.

« Les gens du secteur n’osent pas prendre de marche en soirée à cause de cette présence quelque peu particulière », explique la candidate qui indique avoir à coeur la sécurité et le bien-être des citoyens.

Développement du bord de l’eau

Du côté du centre-ville, l’idée du prolongement de la piste cyclable ainsi qu’un endroit pour marcher sur le bord de l’eau retient l’attention de Mme Lemaire.

« La piste cyclable pourrait passer derrière Fortissimo. Il faudrait aménager la rive pour que tous puissent en profiter. C’est ce que les gens demandent. », observe la candidate qui parle aussi de créer une vigile citoyenne pour rendre le centre-ville plus sécuritaire. Elle propose également le développement d’une ville intelligente et la promotion des outils actuels pour créer une sécurité supplémentaire et diminuer la criminalité.

 

Fortissimo : Un levier économique

Selon la candidate en lice, l’endroit idéal pour la construction d’une salle de spectacle de style cabaret est le site de Fortissimo. Véritable levier économique, ce site pourrait attirer des touristes de partout en plus d’amener le dynamisme nécessaire pour un centre-ville plus vivant.

Mme Lemaire, femme d’affaires reconnue, déclare qu’il s’agit d’un projet très important dans lequel elle veut vraiment s’impliquer à 100% en utilisant toute son expertise.

« Je vais me battre pour ce projet, car il sera bénéfique autant pour la ville de Drummondville que pour les commerçants du centre-ville. La possibilité de faire des soupers spectacles créera un achalandage qui fera tourner la roue. Cela amènera une affluence autant avant qu’après les spectacles. », explique l’ancienne propriétaire du bar laitier La Lichette de la rue Lindsay.

Celle qui est aussi l’ambassadrice du Centre de ressources pour hommes Drummond s’engage également, même si cela représente tout un défi, à rendre des comptes aux citoyens régulièrement concernant les avancés des dossiers. « J’aime les défis! », conclut-elle motivée.

Rappelons que le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, et sept des conseillers ont été élus par acclamation, le vendredi 6 octobre,  au terme de la période de mise en candidature. C’est donc dire que plus de la moitié des Drummondvillois n’auront pas à aller voter.

Les élections municipales auront lieu le 5 novembre prochain.


AUTRES TEXTES SUR LE SUJET

https://vingt55.ca/blog/elections-municipales-le-maire-et-7-conseillers-elus-par-acclamation/

https://vingt55.ca//blog/district-6-israel-poulin-se-presente-contre-le-conseiller-sortant-william-morales/

https://vingt55.ca/blog/entrevue-avec-william-morales-video

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon