Meurtre de Roland Baker, Félix Pagé clame son innocence

Meurtre de Roland Baker, Félix Pagé clame son innocence
Félix Pagé est accusé du meurtre non-prémédité de Roland BakerCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – Au moment de faire son entrée au palais de justice de Drummondville, Félix Pagé a lancé un « je suis innocent » bien senti, alléguant ainsi qu’il avait été arrêté injustement pour le meurtre de Roland Baker survenu plus tôt cette semaine au 57 rue Plamondon à Drummondville.

À son arrivé dans le box des accusés, il a jeté un regard perçant vers l’auditoire, comme s’il cherchait à identifier les personnes présentes pour sa comparution. Il a écouté sans broncher le représentant de son avocat, Me Jasmin Laperle, l’informer qu’il fait face à des accusations de meurtre au deuxième degré de d’outrage à un cadavre.

D’entrée de jeu, il a plaidé non-coupable aux chefs déposés contre lui et a renoncé à son enquête sur remise en liberté. Son dossier sera de retour devant les tribunaux le 29 juin pour la suite des procédures.

Un crime horrible

Félix Pagé, 24 ans est accusé d’avoir tué Roland Baker à l’aide d’une arme tranchante avant de le démembrer et de le dissimuler dans un congélateur. Ce sont des collègues de travail qui ont remarqué son absence, mardi, et qui ont informé les policiers. Appuyés par les spécialistes du laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légal, les enquêteurs ont trouvé le corps et ont procédé à l’identification de l’homme de 60 ans.

Selon des témoins, les deux hommes entretenaient une relation depuis un moment. Pagé consommait une grande quantité de cannabis et avait des problèmes de comportement. On en sait toutefois peu sur ce qui a pu mener au drame.

Le coroner Yvon Garneau a ordonné à ce que la dépouille soit transportée à la Morgue de Montréal pour qu’elle fasse l’objet d’une autopsie médico-légale pratiquée par un médecin pathologiste.

Malgré les accusations déjà portées, les enquêteurs de la sûreté du Québec sont toujours à la recherche d’information sur cette affaire. Toute personne détenant de l’information en lien avec ce meurtre est invitée à communiquer, confidentiellement, avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon