Ouverture de l’enquête préliminaire de Jean-Luc Ferland accusé de meurtre au deuxième degré de Suzanne Desjardins à Drummondville

Ouverture de l’enquête préliminaire de Jean-Luc Ferland accusé de meurtre au deuxième degré de Suzanne Desjardins à Drummondville
Jean-Luc Ferland accusé de meurtre au deuxième degré de sa mère Suzanne Desjardins © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Jean-Luc Ferland accusé de meurtre au deuxième degré de sa mère Suzanne Desjardins, était de retour au tribunal pour subir son enquête préliminaire au palais de justice de Drummondville.

C’est par visioconférence que s’est ouvert l’enquête préliminaire de l’accusé Jean-Luc Ferland, accusé du meurtre au deuxième degré de sa mère Suzanne Desjardins, meurtre survenu sur la rue Pinard en juillet 2020 à Drummondville.

L’accusé Jean-Luc Ferland a assisté à cette étape judiciaire par visioconférence du milieu de détention en présence de son avocate Me Isabelle Castonguay et de la psychiatre qui a procédé à l’évaluation de l’accusé et du procureur de la couronne Me Kevin Mailhot.

Le Vingt55 a assisté hier mardi, le 11 mai, à l’ouverture de l’enquête préliminaire au palais de justice de Drummondville. C’est après avoir complété l’évaluation psychiatrique à l’Institut Philippe-Pinel de Montréal, évaluation demandée par le tribunal afin de déterminer l’aptitude à comparaître et déterminer sa responsabilité criminelle en lien avec l’accusation de meurtre au deuxième degré, que s’est ouvert l’enquête préliminaire au palais de justice de Drummondville.

Le tribunal a entendu les procureurs au dossier, interrogé la psychiatre qui a procédé à l’évaluation ordonnée par le tribunal sur l’aptitude à comparaître et responsabilité criminelle en lien avec les accusations dans ce dossier sur sa responsabilité criminelle dans cette affaire. L’enquête préliminaire se fait en présence  de l’honorable juge Marie-Josée Ménard, représenté par Me Kevin Maillot pour la Couronne et de Me Isabelle Castonguay pour la Défense.

Rappelons que l’accusé a été retrouvé dans le domicile de sa mère qui l’hébergeait depuis peu en juillet 2020. Le corps de sa mère, Suzanne Desjardins, a été retrouvé sans vie par les policiers à la suite du signalement de son conjoint inquiet de ne plus avoir de nouvelles de la mère de famille. Les policiers se sont rendus sur place en compagnie de proches de la victime où ils ont découvert le corps ensanglanté de la victime. Le décès de Suzanne Desjardins avait été constaté à l’hôpital. L’enquête avait mené à l’arrestation et la mise en accusation de son fils Jean-Luc Ferland, toujours présent sur les lieux lors des événements. Il a été arrêté et rencontré par les enquêteurs pour être finalement accusé par les enquêteurs de la SQ MRC de Drummond du meurtre au deuxième degré de sa mère.

L’enquête préliminaire a été frappée d’un interdit de publication sur les éléments et témoignages présentés devant le tribunal par les procureurs et témoins qui sont appelés à témoigner à cette étape-ci du processus judiciaire.

Retour en Cour en septembre pour l’accusé

L’enquête préliminaire se poursuivra en septembre prochain alors que deux jours en été prévus par le tribunal pour la suite de l’enquête préliminaire. Les procureurs devront, le 25 mai prochain, statuer lors d’une rencontre de gestion des dates à fixer et des témoins qui seront entendus pour la poursuite des procédures judiciaires qui se poursuivronst en présence de l’accusé qui est toujours détenu depuis sa mise en accusation.

Le Centre d’écoute et de prévention suicide Drummond partenaire Vingt55

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon