Perquisition en matière de stupéfiants – un Drummondvillois de 55 ans comparaît

Perquisition en matière de stupéfiants – un Drummondvillois de 55 ans comparaît
Sylvain Perreault © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont mené une perquisition dans un établissement hôtelier du boulevard Mercure à Drummondville en lien avec le trafic de stupéfiants.

Sylvain Perreault © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

L’opération policière a débuté à la suite de l’interception du suspect, un homme de 55 ans, lors d’un contrôle routier, explique l’agente Lorrain, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Perquisition d’un point de vente de stupéfiants dans un hôtel du boulevard Mercure

C’est tôt ce matin que les policiers ont procédé à l’arrestation du Drummondvillois, Sylvain Perreault, 55 ans. L’enquête menée par les policiers les a conduit vers une chambre d’hôtel du boulevard Mercure où logeait l’individu.

Arrestation et comparution au palais de justice de Drummondville

Le Drummondvillois, Sylvain Perreault, selon ce que l’enquête tend à démontrer, utilisait les lieux comme point de vente de stupéfiants dans le but de faire le trafic.

En effet, sur place les enquêteurs munis d’un mandat ont perquisitionné la chambre du suspect. Selon un premier bilan détaillé par l’Agente Lorrain de la Sûreté du Québec, les policiers ont ainsi récolté 12 millilitres de GHB, 21 différents comprimés, 25 grammes de poudre blanche ainsi que du matériel servant au trafic de stupéfiants, à la transformation, à la production et la consommation de cocaïne.

Le suspect a été arrêté et a comparu aujourd’hui, au palais de justice de Drummondville, dans le cadre d’un mandat d’arrestation pour des dossiers antérieurs. Me Justine Denis-Giard, Procureure de la Couronne, s’est opposée à la remise en liberté de l’accusé qui demeure détenu jusqu’à sa comparution prévue pour demain vendredi, au palais de justice de Drummondville.

Sylvain Perrault fera également face à différents chefs d’accusation découlant de la perquisition menée aujourd’hui, soit de bris de condition et différents chefs d’accusation de possession de stupéfiants et de trafic de stupéfiants.

Sylvain Perreault © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon