Poursuite de 5,5 millions – La Ville de Drummondville réagit à l’action judiciaire déposée par Waste Management

Poursuite de 5,5 millions – La Ville de Drummondville réagit à l’action judiciaire déposée par Waste Management
Le directeur du Cabinet du maire de Drummondville, Me Claude Proulx, n’a pas tardé à réagir dans une entrevue au Vingt55 sur le dépôt de cette poursuite déposée par Waste Management.© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Au lendemain da la visite du ministre Charrette à la Ville de Drummondville alors que le ministre venait justifier le projet de décret déposé la veille par le gouvernement du Québec, l’entreprise Waste Management dépose une demande introductive d’instance de plus de 5,5 millions contre la Ville de Drummondville

Le directeur du Cabinet du maire de Drummondville, Me Claude Proulx, n’a pas tardé à réagir dans une entrevue au Vingt55 sur le dépôt de cette poursuite déposée par Waste Management.

Le directeur du Cabinet du maire de Drummondville, Me Claude Proulx, n’a pas tardé à réagir au dépôt de cette poursuite déposée à 11h28 ce matin par Waste Management à la Ville de Drummondville et déposé à la Cour Supérieure,, documents obtenus par le Vingt55, qui évoque le non-respect des obligations légales et contractuelles de 2012 envers elle causant ainsi des dommages évoqués par la direction de Waste Managent. Le recours déposé par WM réclame un montant de 5 460 160, 45 $ à la Ville de Drummondville.

Ainsi, Waste Management réclame le remboursement des sommes qu’elle aurait payé par erreur à la Ville qui, dans tous les cas selon WM, se serait enrichie aux dépens de l’entreprise en profit des bénéfices prévus pour elle dans l’entente telle que prévue entre les parties, comme l’a précisé Martin Dussault de la Direction des communications de chez Waste Management.

Martin Dussault, directeur des affaires publiques de Waste Management explique en entrevue au Vingt55 les raisons qui ont motivé Waste Management à déposer la demande introductive d’instance de plus de 5 millions contre la Ville de Drummondville

Une situation qui, selon la Ville de Drummondville, ajoute l’insulte à l’injure alors que le dossier est toujours devant les tribunaux, que le report du Babe est toujours attendu en décembre, alors que le gouvernement actuel a déposé un décret surprise donnant l’aval aux dirigeants du site d’enfouissement de Saint-Nicéphore, l’autorisation de poursuivre leurs opérations et l’agrandissement du site alors que le gouvernement n’aurait pas, selon la Ville, démontré l’urgence de la situation, alors que la Ville a eu gain de cause devant les tribunaux.

La Ville se réserve à son tour le droit de poursuivre l’entreprise et d’entreprendre des procédures judiciaires afin de faire valoir les droits de la Ville, les résultat des précédents jugements ainsi que les droits des citoyens dans ce dossier

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon