Contrôle des armes de poing – Le gouvernement fédéral doit prendre ses responsabilités, demande la FQM

Contrôle des armes de poing – Le gouvernement fédéral doit prendre ses responsabilités, demande la FQM
© Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) dénonce le projet de loi C‑21 présenté aujourd’hui par le gouvernement fédéral qui transfère la responsabilité du contrôle des armes de poing aux municipalités.

« Le gouvernement fédéral doit réviser sa position et prendre ses responsabilités. À titre de porte-parole des régions, la FQM ne peut accepter que le pouvoir de bannir les armes de poing retombe sur les épaules des municipalités qui n’ont pas les ressources nécessaires. Si cette idée est inappropriée pour les grandes villes, elle l’est d’autant plus pour les régions et les petites et moyennes municipalités du Québec », a réagi M. Jacques Demers, président de la FQM

Espace vidéo partenaire Vingt55 / Uniprix Drummondville 

Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) agit comme porte-parole des municipalités et des MRC du Québec. S’appuyant sur la force de ses quelque 1 000 membres, elle favorise l’autonomie municipale et travaille activement à accroître la vitalité des régions, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon