Québec octroie 1,17 M$ pour des projets de relance d’entreprises à propriété féminine

Québec octroie 1,17 M$ pour des projets de relance d’entreprises à propriété féminine
© Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Dans le but de favoriser l’autonomisation économique des femmes et leur participation aux mesures de relance économique, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, et le ministre de l’Économie et de l’Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, sont heureux d’annoncer que 67 entreprises à propriété féminine pourront profiter d’un soutien financier totalisant 1,17 million de dollars.

Des subventions de 10 000 $ à 20 000 $ ont été accordées à ces entreprises dans le cadre d’une mesure du Plan d’action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie, annoncé le 8 mars dernier par la ministre. Le programme d’aide financière est administré par Femmessor, qui accompagnera les entrepreneures pendant 12 mois dans l’adaptation de leur modèle d’affaires, de leurs produits ou de leurs services, et ce, en vue de répondre aux enjeux de la pandémie et de relancer leurs activités commerciales.

Parmi les entreprises financées, 20 % sont détenues ou dirigées par des femmes de la diversité ethnoculturelle, alors qu’une entreprise sur cinq ayant reçu une subvention a une visée sociale ou environnementale.

« Il était impératif pour nous de poser des gestes concrets afin d’éviter que les femmes entrepreneures ne perdent les avancées durement acquises en raison de la pandémie. Il est rassurant de savoir que ces 67 entreprises pourront bénéficier d’un coup de pouce non seulement financier, mais aussi humain, grâce au travail d’accompagnement primordial de Femmessor, que je remercie. Je souhaite que ces entrepreneures puissent passer à travers la crise et continuer à développer et adapter leur modèle d’affaires pour mener leurs entreprises vers de nouveaux sommets. Cette mesure permet de contribuer significativement à l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes, qui est plus que jamais au cœur de nos préoccupations. » – Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

« Pour inscrire le Québec dans une nouvelle économie plus performante et prospère, nous avons besoin de femmes d’affaires créatives et prêtes à se démarquer. Ce programme administré par Femmessor permettra de donner un nouvel élan aux entreprises à propriété féminine qui créent de la richesse dans toutes nos régions. » – Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation

« Femmessor salue la contribution remarquable du Secrétariat à la condition féminine pour aider les entrepreneures à relancer leurs activités, alors que la COVID-19 frappe toujours. Nous sommes aussi ravies de la confiance qui nous est accordée pour administrer ce programme qui permettra aux entrepreneures de bénéficier non seulement d’un appui financier, mais également d’un accompagnement soutenu et personnalisé pour la prochaine année, de même que d’un accès à de nombreuses ressources et à de nombreux services complémentaires. Enfin, nous sommes particulièrement heureuses de constater que ce projet permettra de soutenir des entrepreneures racisées, pour qui les impacts de la pandémie ont été encore plus imposants et qui méritent toute notre attention. » – Sévrine Labelle, présidente-directrice générale de Femmessor

Le Programme de subvention à la relance découle du Plan d’action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie, coordonné par le Secrétariat à la condition féminine.

Ce programme prévoit des actions ciblées qui visent des interventions à court terme pour atténuer les impacts de la pandémie sur les femmes et leur permettre de contribuer à la reprise économique.

Ces interventions s’ajoutent à plusieurs initiatives annoncées au cours des derniers mois, comme les aides d’urgence accordées aux maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence. Ce plan d’action s’inscrit également en complémentarité des actions incluses dans la Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021.

Le Centre d’écoute et de prévention suicide Drummond partenaire Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon