Réussite entrepreneuriale – Le Nakama-thé fête ses 5 ans à Drummondville

Réussite entrepreneuriale – Le Nakama-thé fête ses 5 ans à Drummondville
Pascal Bouffard Nakama-thé © Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Pascal Bouffard a vu juste il y a 5 ans en ouvrant le premier salon de thé à Drummondville. Le nouvel entrepreneur visait un marché où peu de gens croyaient en ses chances de réussite. Après avoir essuyé plusieurs refus en démarrage d’entreprise et soutien aux entrepreneurs, Pascal Bouffard a mis toutes ses économies et énergies dans son projet qui, 5 ans plus tard, lui permet de tenir fièrement la barre du premier commerce de thé à Drummondville.

Un projet unique – un entrepreneur acharné et dévoué

Il y a 5 ans, le Nakama-thé s’établissait à Drummondville au 180 rue Brock, avec l’espoir de faire vivre une communauté de gens ayant la passion du thé et de l’univers nippon/Otaku. Une vision unique que peu de gens connaissaient à l’époque. Personne n’osait s’aventurer dans son projet et commerce à Drummondville; un concept que l’on jugeait seulement opérationnel dans une grande ville comme Montréal, s’est-il fait dire lors de ses premières démarches entrepreneuriales. Dès son ouverture et de fil en aiguille, Pascal Bouffard est demeuré à l’écoute du marché et de sa clientèle et a ainsi multiplié ses offres et produits pour augmenter la diversité des produits en magasin. 

À ses débuts, Pascal Bouffard a planifié stratégiquement ses dépenses et sa mise en marché. J’ai commencé modestement avec une belle sélection de thés. Anne Ricard, avec ses connaissances comme sommelière de thé, et son père, de chez MysTea, à Sherbrooke, m’ont aidé à démarrer le Nakama-thé. Cela nous a grandement servi d’avoir des professionnels comme eux pour nous épauler, partage fièrement M. Bouffard.

Espace Vingt55 : Découvrez le Nakama-Thé

Explorer et oser, le Bubble-Tea et Mochi font leurs entrées à Drummondville  

Nous avons également fait apparaître le bubble-tea à Drummondville, et en très peu de temps, nous nous sommes fait rapidement connaître pour cette spécialité qui est passée de six (6) saveurs seulement à un menu comportant plus de 10 000 combinaisons de saveurs selon la préférence des clients en leur permettant de créer leurs propres choix, variétés et combinaisons de saveurs. Nous avons développé notre troisième grande sphère de produits qui a rapidement gagné en popularité au sein de notre salon de thé, le mochi, cette petite pâtisserie peu connue qui a envahi Drummondville avec plus de 10 000 petits gâteaux vendus en une seule année. La version à la crème glacée fut notable, car nous avons officialisé le premier bar à mochi de crème glacée de Drummondville, qui en a rafraîchi plus d’un cet été avec cette nourriture purement nippone. 

La communauté du Nakama-thé, des partenariats locaux et bien plus

Nous sommes fiers d’avoir bâti, avec l’aide d’organismes comme le Carrefour jeunesse-emploi, la Maison des jeunes St-Charles et les établissements scolaires, un endroit où les jeunes sont les bienvenus en ville. Un endroit où les parents peuvent amener leurs enfants et se dire, si mon enfant vit de l’isolement, il pourra socialiser ici avec d’autres partageant la même passion. Ou même simplement un adulte qui voudrait avoir des sujets de conversation divers avec notre clientèle qui passe sur place pour échanger de tout et de rien. 

Plusieurs parents sont contents de notre existence, car nous leur permettons de se rapprocher de leurs enfants qui ont des passions reliées avec celles du Nakama-thé, mais qui peuvent être moins bien compris par un parent. Nous vulgarisons cette passion d’une telle manière pour démontrer les côtés positifs et ludiques qui sont parfois incompris pour certains et qui pourraient trouver l’univers du manga ou du jeu vidéo enfantin. 

Pour finir l’année en beauté, nous sommes fiers d’avoir collaboré avec une panoplie d’artistes locaux ainsi qu’internationaux pour encourager l’économie locale malgré la forte présence de produits importés d’Asie à notre salon de thé. Pour couronner le tout, notre association avec O-Taku Manga Lounge fut le meilleur moyen de compléter l’offre qui nous manquait du côté de la spécialisation manga pour notre clientèle, et ce fut assurément la meilleure décision que nous ayons prise. Notre clientèle est hautement satisfaite de notre sélection et du service de commandes qui est plus rapide que les librairies populaires, au niveau de la réception du produit du côté manga, bien entendu. Le côté éducatif de notre libraire attire l’œil de plusieurs professeurs de français qui aiment bien l’aspect du côté de la lecture pour aider à stimuler les jeunes à lire davantage dans le but d’améliorer et de perfectionner leur vocabulaire avec des histoires qui viennent les chercher dans leurs intérêts. 

Nous sommes vraiment fiers de pouvoir donner de la couleur, de la vie et un attrait culturel au Centre-ville de Drummondville que personne n’offrait avant notre arrivée. Nous allons continuer de nous améliorer au fil du temps et nous pensons de plus en plus à nous diriger vers un local plus spacieux dans le but de mieux accueillir nos clients.

Grâce à votre-emploi.ca, trouvez des opportunités d’emplois et de carrière !
Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon