Saint-Germain-de-Grantham: Questionnements de certains citoyens sur la candidature de Gilles Pinard

Saint-Germain-de-Grantham: Questionnements de certains citoyens sur la candidature de Gilles Pinard
Gilles PinardPhoto : Courtoisie

Certaines personnes soulèvent une interrogation sur les réseaux sociaux dans le cadre des élections municipales à la municipalité de Saint-Germain-de-Grantham. On questionne la légalité de la candidature de Gilles Pinard. 

 

Essentiellement certains électeurs tentaient de soulever la question à l’effet qu’un fonctionnaire de la municipalité, en poste actuellement, se présente comme candidat à la mairie à Saint-Germain-de-Grantham.

Selon leurs présomptions celui-ci pouvait, peut-être enfreindre la réglementation électorale, à savoir que le DGE stipule qu’un fonctionnaire ou employé municipal ne peut se présenter aux élections.

Contacter par téléphone Gilles Pinard s’explique : « J’ai bien sûr évalué la question et fait mes devoirs, avant de me présenter comme candidat », tient-il à préciser.

M. Pinard répond aux électeurs. « Il n’y a pas irrégularités », confirme-t-il, et soucieux d’être transparent, il fournit également les explications.

« Non seulement j’ai bien sur évalué la question mais je me suis assuré de pouvoir déposer ma candidature en toute légalité et en conformité avec la réglementation des lois électorales municipales », confirme-t-il.

Le respect des mises en candidatures et un processus rigoureux et clair auxquelles nous nous sommes tous prêtés adéquatement et, pour ma part également, avec rigueur bien sûr! », insiste-t-il.

Le Vingt55 publie la réponse de M. Pinard 

Afin de rassurer les citoyens un cas similaire dans une autre municipalité a déjà été présenté au juge Louis Crête de la cour Supérieure. Il faut aller au http://www.lecourrier.qc.ca/actualites/actualites/2013/03/21/chef-bastien-peut-rester-conseiller

Il est fait mention : “Même s’il dirige la brigade des pompiers de son village, Michel Bastien, conseiller municipal à Saint-Hugues, n’enfreint nullement la loi en siégeant aussi au conseil municipal et pourra solliciter un nouveau mandat aux élections de novembre 2013.”

Il suffit d’aller voir sur le site du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, et y voir la Loi sur les Élections sous l’article 63. La décision et position finale était aussi conforme dans cette autre situation que la mienne », soutient M. Pinard.

J’ai également, par soucis de transparence et dans le but rassurer ceux qui auront à faire leurs choix le 5 novembre prochain, répondu également de façon publique sur les réseaux sociaux, afin de fournir la réponse à leurs questions et afin que les électeurs puissent faire leurs choix en toute confiance et, confiant que je serai en mesure de bien les représenter une fois leur décision prise le 5 novembre prochain au terme d’un scrutin favorable. »

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon