Service de transport en commun – La Ville de Drummondville salue la fin du conflit de travail

Service de transport en commun – La Ville de Drummondville salue la fin du conflit de travail
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

La Ville de Drummondville salue la fin du conflit de travail chez Multi Transports Drummond et annonce que le service de transport en commun retrouvera son horaire normal dès demain, mercredi 11 décembre, à 7 h.

Le service de transport en commun reprend son rythme habituel, soit du lundi au vendredi, de 7 h à 23 h, le samedi, de 8 h à 18 h, et le dimanche, de 9 h à 18 h. Le service d’autobus est offert aux demi-heures du lundi au samedi et à l’heure le dimanche. Le service de taxibus sera lui aussi opérationnel. Pour connaître les heures de passages pour les divers points d’embarquement, il suffit de consulter INFOBUS.

Grâce à votre-emploi.ca, trouvez des opportunités d’emplois et de carrières !

La Ville confirme par ailleurs que les usagers de son réseau de transport en commun seront compensés en raison de l’interruption de services. Il leur est demandé de conserver leur laissez-passer mensuel du mois de décembre 2019. Les modalités précises de cette compensation seront détaillées dans les prochains jours.

La Ville de Drummondville désire remercier ses citoyens pour leur patience et leur compréhension durant ce conflit de travail. Elle s’attend à présent à ce que les usagers puissent bénéficier d’un service de transport de qualité, comme ils sont en droit de l’attendre.

Entente chez Multi Transport Drummond inc. : reprise du service d’autobus

 

Drummondville, le 11 décembre 2019 – Le conflit de travail qui paralysait le service de transport en commun à Drummondville depuis le 5 décembre a officiellement pris fin mardi soir lorsque les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Multi Transport inc. (CSN) ont voté à 96 % en faveur de l’entente de principe convenue la veille entre la partie patronale et les négociateurs du syndicat.

« Il a fallu que tout le monde mette de l’eau dans son vin, mais nous sommes heureux d’avoir réussi à nous entendre et de pouvoir recommencer à servir nos concitoyens et concitoyennes dès mercredi matin », a déclaré le président du Syndicat, Gilbert Blondu.

Les deux parties sont notamment parvenues à trouver un accord sur la question de la rémunération, qui était l’enjeu le plus contentieux à la table de négociation. L’entente prévoit finalement une augmentation salariale de 12 % étalée sur les cinq ans de la nouvelle convention.

« Les membres avaient été clairs qu’ils souhaitaient être payés 20 $ l’heure, a rappelé le vice-président du Conseil central du Cœur-du-Québec–CSN, Mario Pellerin. Nous sommes satisfaits que les augmentations prévues dans la nouvelle entente leur permettront d’atteindre ce taux. »

Pour le vice-président et trésorier de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP–CSN), Jean-Pierre Bourgault, la nouvelle entente ramène les conditions des chauffeuses et chauffeurs de Multi Transport inc. à un niveau respectable. « Les travailleuses et travailleurs méritaient une augmentation depuis longtemps, car l’entente précédente négociée par le syndicat indépendant de l’époque n’était vraiment pas satisfaisante, a-t-il expliqué. L’équipe de négociation a réussi à aller chercher des gains significatifs cette fois-ci, surtout grâce à la solidarité inébranlable affichée par nos membres tout au long du processus. »

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon