Sylvain Croteau, Michel Desroches, Nathalie Dupont, Nancy Hamel et Karolann St-Amand exposent des œuvres multidisciplinaires chez Axart

Sylvain Croteau, Michel Desroches, Nathalie Dupont, Nancy Hamel et Karolann St-Amand exposent des œuvres multidisciplinaires chez Axart
Axart © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un groupe de cinq artistes, Sylvain Croteau, Michel Desroches, Nathalie Dupont, Nancy Hamel et Karolann St-Amand – présente des œuvres multidisciplinaires dans une exposition portant le titre de « Parcours exploratoires installations », du 20 janvier au 27 février 2022.

Ces artistes exploitent plusieurs formes d’expression et de disciplines au sein d’une même œuvre. Par exemple, le public retrouvera : photo-poésie, installation, art numérique et bien plus. La forme elle-même de l’exposition sera éclatée, pour susciter de la curiosité et placer les visiteurs en état d’exploration.

De la nouveauté

Créer une exposition aussi unique, mêlant œuvres multidisciplinaires et scénographie hors du commun, est une première pour AXART. L’exposition rassemble cinq artistes et cinq démarches dans un parcours d’ensemble. Chaque artiste présente sa propre exploration : Sylvain Croteau : « Sortie de boîte » ; Michel Desroches : « Poids et Démesure » ; Nathalie Dupont : « Deux univers » ; Nancy Hamel : « Biophilia » et Karolann St-Amand : « un soir sans constellation ».

Sylvain Croteau : « Sortie de boîte »

« Pour ma première installation, j’ai créé un assemblage de contre-plaqué formant un cube en fausse perspective, duquel sortira plusieurs tableaux abstraits, sur toile et bois.

Passionné d’art abstrait, je m’investis dans de multiples études de lignes, couleurs, textures, vibrations et répétitions. Mon art s’inscrit dans la tradition des peintres Rita Letendre et Guido Molinari. »

Michel Desroches : « Poids et Démesure »

« Ce work in progress unira une installation tridimensionnelle de poids, poulies et cordages devant un tableau grand format de 60″ x 40″ sur papier. Ce tableau sera entouré de vingt photos répétitives au format 8,5″ x 11″ à la manière des tangkas boudhistes tibétains.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55

Espace vidéo partenaire vingt55 

L’idée est de réaliser une œuvre éphémère, pareil à un miroir réfléchissant devant un autre miroir, créant plusieurs lectures d’images. Chacun des éléments de l’installation en combinaison avec un autre crée une lecture, un nouveau tableau. Le rendu pictural fait, comme toujours dans mon travail, référence à la nature, cette fois-ci à la réflexion dans l’eau. »

 

Nathalie Dupont : « Deux univers »

« Pour ce projet, je souhaite créer sur des bandes de toile suspendues, celles-ci seront composées en poésie et en image. Je veux mettre en relation les lignes dessinées et manuscrites dans un sens intimiste par des compositions d’œuvre-poème. Je veux transposer ce processus dans une installation, comme une métaphore de feuilles d’un livre.

Dans ce projet d’envergure, j’exprime la dualité humaine de la folie et de la lucidité. Sur deux grandes toiles, comme deux grandes pages de mes carnets, je compose, je dessine et j’écris de la poésie librement. »

Nancy Hamel : « Biophilia »

« Depuis plus de vingt ans, je suis une artiste multidisciplinaire. Nageuse synchronisée, danseuse professionnelle, enseignante et chorégraphe, j’ai l’ADN du mouvement tatoué sur le cœur. Forte de ce bagage culturel et en quête de dépassement, je me tourne vers la photographie.

 

Dans cette série, je traite de l’effet que peut avoir l’environnement naturel sur l’être humain. Entre les heures de fou au travail, la vie familiale et les réseaux sociaux, nous omettons l’essentiel. Nous finissons par nous oublier. Cette série vise à nous conscientiser sur nos habitudes et à nous faire réfléchir sur l’importance de reconnecter avec notre amour profondément enraciné pour la nature. »

 

Karolann St-Amand : « un soir sans constellation »

« Ma démarche poétique et ma démarche photographique cohabitent : j’écris et je photographie souvent parallèlement. Mes poèmes comme mes photographies sont ancrés dans une pratique de poétisation du quotidien.

 

Pour « Parcours exploratoires », je propose une série de quatre œuvres réunies sous le titre « un soir sans constellation », chaque œuvre présentant une photographie et un poème. Cette série explore l’univers de la maison au tournant de l’automne et de la nuit, en se concentrant sur la fenêtre et ce qui se passe dans l’ombre, de part et d’autre des carreaux. »

 

Des expositions collectives en parallèle

En parallèle, plusieurs artistes membres d’AXART présentent, dans un premier espace, des œuvres qui respectent le thème de l’autoportrait. Plus qu’une représentation imagée d’une personne par elle-même, l’autoportrait est considéré pour cette exposition dans sa définition traditionnelle, mais aussi élargie : l’autoportrait ne nécessite pas absolument la présence d’un visage, mais d’un élément qui représente l’artiste. Dans un second espace, des artistes exposent leurs plus récentes œuvres sans contrainte thématique.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon