Trois nouvelles expositions pour le Musée de la photographie

Trois nouvelles expositions pour le Musée de la photographie
Les expositions présentées cet été au Musée populaire de la photographie risquent d'en intéresser plusieursCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – Le Musée populaire de la photographie (MPP) inaugurera cette semaine trois nouvelles acquisitions qui auront cours jusqu’à la Fête du travail. En voici une courte présentation.

« Matshinanu – Nomades », présentée par la Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Autrefois, le rythme de vie des Innus de la Basse-Côte-Nord, de la Minganie et du Lac-Saint-Jean était étroitement lié au cycle des saisons. Tirées en grande partie des collections de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, les 17 photographies de l’exposition Matshinanu – Nomades illustrent sans complaisance le rapport étroit qui unissait l’un des derniers groupes nomades en Amérique du Nord à son environnement.

Guidée par les images et puisant dans sa propre expérience, l’auteure innue Joséphine Bacon a créé un texte sensible et poétique pour chacune des photographies. Ces poèmes inédits, qu’elle décrit comme « des haïkus innus, des images dans sa langue » forment la trame de cette rencontre intimiste et touchante.

Les visiteurs sont invités à déambuler dans un environnement paisible, sans parcours prédéterminé, propice à la méditation. Ils pourront y contempler de magnifiques photographies au grand pouvoir évocateur, qui présentent des Innus dans leur quotidien.

Aucune mise en scène n’est à l’origine des clichés sélectionnés; la rencontre avec l’autre se fait simplement, sans artifice. On y découvre avec émotion une nation tiraillée entre son mode de vie nomade traditionnel et une vie plus moderne et sédentarisée.

« Le monde en image 2016-17 », concours intercollégial de photo

Pour une 2e année consécutive, le MPP propose « Le monde en image » du CCDMD. Organisé par le Centre collégial de développement de matériel didactique, le Concours intercollégial de photo Le monde en images a pour objectif d’encourager la relève ainsi que de favoriser la production et le partage d’œuvres artistiques ou documentaires de qualité. Il est réservé aux élèves du réseau collégial du Québec.

L’édition 2016-2017 du Concours a pris fin le 15 mars dernier. Au total, 1 291 photos ont été soumises par 315 élèves provenant de 62 établissements.

« Exposition extérieure » Un collectif sur le thème “les oiseaux”

Des membres du Club Photo Drummond ont participé à un concours sur le thème “les oiseaux”. Les photos retenues ont été sélectionnées par le comité d’exposition du Musée populaire de la photographie. C’est avec plaisir que le club présente les photos à la population de Drummondville.

Des acquisitions

Les derniers mois furent marqués par de grandes acquisitions. Ces donations généreuses provenant de différentes régions du Québec stimulent grandement la collection du MPP et permettront d’offrir des expositions exclusives, de produire des expositions itinérantes d’envergures et même de proposer des présentations permanentes.

On a notamment obtenu 150 plaques de verre (négatifs) du Fonds photographiques de Georges Delfosse. La carrière de l’artiste a débuté avec le portrait de Sir Wilfrid Laurier qui avait insisté pour que l’artiste et sa femme habitent chez lui à Saint-Lin afin d’être sur place pour peindre l’illustre homme d’état pendant trois semaines.

Dès 1890, il se tourna vers la peinture religieuse comme en témoignent encore maintes églises du continent américain. Les plus connus sont les sept tableaux qui décorent encore aujourd’hui les bas-côtés de la cathédrale de Montréal et qui résument les débuts difficiles de Montréal : la première messe, le martyre du père Viel ; Jeanne Mance et les hospitalières; M. Olier et la consécration des associés de Montréal; le martyr des pères Brébeuf et Lallemant; Marguerite Bourgeoys enseignant; mère d’Youville et l’incendie de son hôpital.

 

Parmi ses œuvres célèbres, on remarque : « Le Château de Ramezay» qui fut longtemps exposé à l’institut Royal de Londres; «La place Jacques-Cartier avec la fameuse colonne Nelson»; la grande murale du chalet du Mont-Royal représentant Chomedey de Maisonneuve assistant à la première messe; des tableaux à l’église Saint-Félix-de-Valois; le chemin de croix de la cathédrale de Joliette et au musée de Québec; ainsi que le portrait du compositeur Alexis Contant exposé à la Galerie Nationale d’Ottawa.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon