Un appui de Desjardins au Réseau des Femmes d’affaires du Québec pour accélérer la relance des entrepreneures

Un appui de Desjardins au Réseau des Femmes d’affaires du Québec pour accélérer la relance des entrepreneures
© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Alors que le Québec entrevoit une sortie positive de la pandémie de COVID-19 et une reprise économique forte, le besoin d’accompagnement à l’ouverture de nouveaux marchés pour les femmes entrepreneures est plus grand que jamais.

C’est dans ce contexte que Desjardins mettra son réseau à contribution pour les appuyer, en favorisant le maillage entre les entreprises et en déployant près de 40 répondants à travers le Québec qui accompagneront les entrepreneures. « Les défis auxquels font face les entrepreneures sont nombreux et ils sont encore souvent plus grands que ceux que doivent surmonter leurs homologues masculins, affirme Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. C’est pourquoi nous sommes en action sur le terrain partout au Québec avec des ressources ciblées pour accélérer le développement de l’entrepreneuriat au féminin. »

Un projet concret pour faciliter l’accès aux contrats

« La priorité numéro 1 des entrepreneures pour favoriser la relance économique, c’est l’ouverture vers de nouveaux marchés et l’accroissement de leur clientèle. Le projet Accélérer la relance des entrepreneures permet enfin de mettre en contact les grandes entreprises et les entrepreneures pour l’obtention de contrats! Une stratégie efficace qui a fait ses preuves et qui permet des partenariats gagnant-gagnant pour ces deux types d’entreprises », lance Ruth Vachon, présidente-directrice générale du Réseau des Femmes d’affaires du Québec (RFAQ).

En collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, l’organisme a lancé il y a quelques mois la plateforme RFAQ+, qui permet aux entrepreneures d’avoir accès à des listes d’appels de propositions pour des contrats de la part de grandes entreprises. Pour Ruth Vachon, ce projet répond à un besoin important : « Pour les entrepreneures, il n’est pas toujours facile de participer aux appels de propositions des grandes entreprises et c’est pourquoi il est si important de les accompagner dans leur développement d’affaires. On a déjà plus de 57 M$ d’engagement de la part des grandes entreprises pour les entrepreneures et ce montant augmentera rapidement. En mettant son réseau à contribution pour faciliter le maillage interentreprises, Desjardins contribue activement et directement à la relance des entrepreneures. »

« Donner tous les outils aux entrepreneures pour que leurs projets puissent croître selon leurs ambitions et leurs objectifs, c’est contribuer à créer une économie durable et inclusive. Nous sommes fiers d’appuyer des initiatives aussi porteuses », ajoute Guy Cormier.

Des priorités claires pour les entrepreneures

Dans un sondage réalisé l’été dernier auprès de femmes entrepreneures canadiennes par le RFAQ et EY1, 79 % des répondantes considéraient que l’accroissement de leur clientèle constituait leur principale priorité. De plus, 56 % des entrepreneures mentionnaient que le développement de leur entreprise passait par l’expansion des canaux de distribution, notamment via le commerce électronique et l’accès à de nouveaux marchés.

Un nouveau parcours adapté à la réalité des entrepreneures

Par ailleurs, dès juin, un groupe d’entrepreneures du Québec participeront à créer un parcours de développement unique spécialement adapté à leur réalité entrepreneuriale. Ce parcours de développement s’inspirera du programme phare Expérience pionnière de Femmes en mouvement, un regroupement pancanadien pour toutes les femmes chez Desjardins qui a été lancé en février dernier auprès des employés et administrateurs. Développé en collaboration avec L’effet A, son objectif premier était de permettre à toutes les employées et administratrices d’avoir une meilleure conscience d’elles-mêmes, de leur contribution, et de propulser le développement de leur potentiel chez Desjardins.

Femmes en mouvement à travers son parcours à l’intention des entrepreneures accueillera une première cohorte au premier trimestre de 2022.

Pour M. Cormier, lauréat d’un prix de Catalyst Canada en 2020, le projet Accélérer la relance des entrepreneures et l’adaptation de l’Expérience pionnière se situent dans le prolongement d’outils de maillage offerts au profit des 370 000 entreprises membres de Desjardins et des 550 entreprises en portefeuille chez Desjardins Capital. Pour sa part, le Programme de formation en gouvernance des PME vise à augmenter le nombre de femmes dans les conseils d’administration des entreprises pour lesquelles Desjardins Capital est actionnaire.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon