Un décès soulève des inquiétudes à Drummondville

Un décès soulève des inquiétudes à Drummondville
C'est l'odeur qui a mis les autorités sur la piste du cadavreCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – La découverte d’un corps en état de décomposition avancé, vendredi en fin de journée à Drummondville soulève de l’inquiétude chez le coroner Yvon Garneau.

Ce dernier affirme qu’il y a eu beaucoup de cas de décès répertoriés tardivement dans la région de Drummondville au cours des derniers mois. Des personnes ayant peu de parents ou d’amis proches meurent dans l’indifférence la plus totale et ne sont retrouvées que lorsque leur dépouille commence à dégager une odeur nauséabonde.

Le Garneau croit que des solutions devraient être apportées afin d’éviter pareille situation.

Vendredi, c’est un homme de 78 ans qui a été retrouvé sans vie dans l’un des appartements de Marsyl. Les policiers sont contactés par le concierge de l’immeuble à la suite de nombreuses plaintes des locataires en lien avec une forte odeur provenant d’un des logements.

Les policières de la Sûreté du Québec ont le logement en question et y ont fait une macabre découverte. Le locataire gisait sans vie dans un état de décomposition avancé selon les enquêteurs rencontrés sur place. Les pompiers du service incendie de Drummondville ont été appelés afin de procéder à la ventilation de l’immeuble locatif.

Selon certains éléments d’enquête, la mort du septuagénaire pourrait remonter au 16 août. Le coroner a ordonné à ce qu’on pratique une autopsie afin d’établir la cause du décès. L’identité de l’homme n’est pas encore confirmée, une analyse ADN a été demandée afin de la découvrir.

La SQ et le coroner affirment qu’il ne s’agirait pas d’une mort d’origine criminelle.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon