Un témoin du drame devient un héros en sauvant l’un des enfants du brasier

Un témoin du drame devient un héros en sauvant l’un des enfants du brasier
Le héros de cette tragique journée Dave Tétrault, a sorti du brasier l'enfant de 8 ans.© Photo : Éric Beaupré

Saint-Théodore-D’Acton – Les propos d’un témoin de l’incendie à Saint-Thédore d’Acton ce vendredi 1er décembre sont troublants : « J’étais au téléphone près de ma fenêtre. C’est le seul endroit où je capte un peu de signal. Et là, j’ai remarqué par ma fenêtre la fumée sortir d’une des fenêtres du 2e étage de la maison en face. » explique ce héros du jour, Dave Tétreault agé de 34 ans. Bouche-bée, il est témoin de l’incendie qui a pris naissance dans la résidence de son voisin.

 

© Photo Éric Beaupré | L’homme est allé secourir le jeune garçon avec son échelle.


 

« Tout ça s’est joué rapidement »

« Je distinguais une petite silhouette, la tête sortie par la fenêtre, à travers la fumée. Le jeune enfant agitait les bras et il n’avait pas de chandails » nous dit l’homme encore sous le choc.  La fumée l’envahissait. Je n’ai fait ni une ni deux. J’ai enfilé mes bottes, j’ai ramassé mon échelle d’une main pour me diriger à la course vers la maison en face.  »

Dave Tétrault poursuit : « J’ai déposé l’échelle à sa portée près de la fenêtre.  C’est alors que l’enfant l’a agrippée et il a réussi à sortir et descendre. Un deuxième voisin, M. Gauthier est venu accueillir l’enfant avec moi.  Le petit criait “Mon frère, mon père, je ne veux pas qu’ils meurent “.

Il tente de localiser les autres occupants dans la maison en flammes

« Ensuite, j’ai tenté de localiser ceux qui restaient dans la maison. Je suis retourné à l’intérieur, je criais pour tenter de localiser quelqu’un, mais pas de réponses. »

L’homme prend alors une décision difficile car il savait que d’autres personnes étaient à l’intérieur.

« Comme je devinais qu’il y avait encore des gens à l’intérieur, je suis entré par la porte avant, mais la chaleur et la fumée envahissaient tout le premier étage. C’était irrespirable! Alors, j’ai essayé en rampant mais je suffoquais. C’était peine perdue, car personne répondait et alors je suis ressorti à bout de souffle en rampant, après avoir tout tenté. » explique M. Tétreault encore visiblement secoué par les événements.

« J’ai essayé encore une fois, en faisant le tour par l’extérieur, alors que les pompiers arrivaient au même moment.  Ils sont arrivés très rapidement entre l’appel et le moment. Je finissais de faire le tour de la maison et les secours étaient déjà là, mais je n’ai malheureusement rien pu faire de plus. » explique le bon samaritain qui aura permis au fils aîné de 8 ans de sortir de là vivant.

Deux victimes : Un père et son fils cadet de 6 ans

« Les pompiers sont entrés rapidement pour y trouver le petit frère et ensuite le père. »  a-t-il confirmé la voix nouée par l’émotion.

« Je suis “père de cœur” explique M. Tétreault. Ce dernier est beau-père de 3 enfants d’une famille reconstituée.

« Mes enfants ont 4, 5 et 10 ans et ils jouaient avec les enfants de cette petite famille, surtout notre grande de 10 ans. Nous sommes voisins. Ça va être difficile, à quelques jours de Noël, de leur expliquer qu’ils ont perdu un ami. » a soufflé M. Tétreault avant de quitter le périmètre incendie le coeur lourd.


AUTRE TEXTE SUR CE SUJET: https://vingt55.ca/blog/incendie-a-saint-theodore-dacton-un-pere-et-son-fils-decedent-alors-quun-heros-sauve-le-deuxieme-enfant-in-extremis/

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon