Une contribution importante du Bloc Québécois de Drummond : la création d’une Commission pour les aînés

Une contribution importante du Bloc Québécois de Drummond :  la création d’une Commission pour les aînés
Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Martin Champoux, député bloquiste de Drummond @ Crédit photo Bloc Québécois. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Martin Champoux, député de Drummond, a eu le privilège d’accueillir le Congrès national du Bloc Québécois les 19, 20 et 21 mai au Centrexpo Cogeco de Drummondville. Ce sont quelque 350 délégués, plus de 100 observateurs et autant de bénévoles qui se sont rassemblés pour débattre et adopter les propositions qui définiront l’ADN du Bloc Québécois pour les prochaines années.

Martin Champoux député bloquiste dans Drummond © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Martin Champoux était aux premières loges avec ses délégués locaux qui ont tous participé aux différents ateliers visant à définir les lignes directrices qui seront déployées par le Bloc Québécois. Au fil des votes de dimanche, 120 propositions ont fait consensus, dont la création d’une Commission pour les aînés qui a été proposée par le Bloc Québécois de Drummond sous le leadership de Serge Bouchard, président de l’exécutif régional.

« Je suis vraiment heureux du travail accompli. L’ajout de cette nouvelle commission à même les statuts du Bloc Québécois est un baume au cœur. C’est inconcevable que la majorité des personnes aînées du Québec vivent avec des situations financières fragiles. Ajoutons à cela les 65 à 74 ans qui n’ont pas droit aux augmentations de leur pension à cause de la discrimination du gouvernement libéral ! Et quand on sait que d’ici 2035, un million d’aînés de plus seront dans la même situation, c’est franchement alarmant », affirme le député bloquiste.

« Répondre aux besoins des personnes aînés, c’est répondre aux besoins de toute la population. L’économie du vieillissement offre un avenir prometteur pour le développement d’une panoplie de services, produits et entreprises. Je suis convaincu qu’avec la Commission des aînés, les personnes aînées auront une place importante à la table où se décident les orientations et les stratégies du Bloc en ce qui les concerne. Ils sont des acteurs incontournables de notre économie et de notre vie sociale, leur place à cette table est plus que méritée, elle est essentielle ! », ajoute Serge Bouchard.

Le député Champoux conclut le Congrès national en se déclarant inspiré et heureux du résultat du vote de confiance envers son chef, Yves-François Blanchet. Les militants bloquistes lui ont réitéré leur confiance à 97,25 %. Un résultat révélateur de la satisfaction à l’égard du travail accompli et de l’intention d’y donner suite.

Les propositions adoptées aux termes de ce congrès définissent le Bloc en tant que parti nationaliste, indépendantiste, rassembleur et porteur des valeurs démocratiques et des intérêts du Québec. Les députés en sont ressortis gonflés à bloc et déterminés plus que jamais à poursuivre le travail pour la défense des valeurs qui sont chères aux Québécoises et aux Québécois : notre langue française, notre culture, notre environnement, notre économie, notre capacité d’accueil en matière d’immigration ainsi que notre poids politique au sein de la fédération canadienne, tant qu’il faudra en faire partie.

« L’envie de se donner un pays bien à nous était palpable durant toute la fin de semaine. Je dirais qu’elle était même plus forte, plus affirmée que jamais. Les 32 députés bloquistes et l’ensemble des militants, nous sommes résolument souverainistes et engagés à contribuer à la réalisation de notre pays, à la grandeur du Québec », termine avec fierté Martin Champoux.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×