Une maison centenaire et patrimoniale sauvée grâce à l’intervention des pompiers de NDBC

Une maison centenaire et patrimoniale sauvée grâce à l’intervention des pompiers de NDBC
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Un incendie a monopolisé 25 pompiers des municipalités de Notre-Dame-du-Bon-Conseil (NDBC) et de Saint-Cyrille-de-Wendover, qui ont été appelés à 12h01, pour un incendie de résidence sur la rue Saint-Thomas, dans la municipalité de NDBC.

© Vidéo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

C’est un voisin qui a contacté le 911, a fait savoir M. Jean-Guy Jacques, propriétaire des lieux, rencontré sur place par le Vingt55. Il a vu de la fumée se dégager de la résidence, il a aussitôt alerté le Service incendie qui est arrivé très rapidement et a aussitôt attaqué l’origine de l’incendie. Cet appel a sûrement fait la différence. J’étais au travail et ma femme, à l’extérieur de la résidence, quand le début d’incendie s’est déclaré, explique Monsieur Jacques.

Une maison centenaire et patrimoniale

Les deux propriétaires des lieux, Jean-Guy Jacques et Linda Chauvette, étaient visiblement tristes de voir autant de souvenirs être ainsi endommagés. ‘’Heureusement, les pompiers sont arrivés très rapidement, leur travail, aussi rapide qu’efficace, a permis de sauver une grande partie de la maison centenaire et d’innombrables souvenirs, fait valoir M. Jacques.  Nous avons cette maison depuis deux générations, nous y avons mis beaucoup de travaux afin de la conserver et de lui donner cette reconnaissance et valeur patrimoniale reconnues par la municipalité, a expliqué avec émotion Madame Chauvette.

Tous deux tenaient à remercier les pompiers: ‘’Grâce à eux, il est envisageable de récupérer l’essentiel d’innombrables souvenirs et heureusement, personne n’a été blessé lors de l’intervention’’, ont-ils exprimé, réconfortant du même coup leurs deux petits-enfants présents et des membres de la famille venus s’assurer que le couple allait bien.

© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Une cause établie par le directeur du Service incendie de la municipalité

Selon Frédérick Marcotte, directeur du Service incendie de la municipalité de NDBC, contacté par le Vingt55, le début d’incendie aurait pris naissance dans le vide sanitaire pour ensuite se propager dans la structure et les murs. Selon les premiers constats, l’incendie est de nature électrique. Il reste à déterminer avec exactitude l’origine mais rien de suspect n’a été décelé dans les premières recherches, il s’agit d’un incendie de nature accidentelle.  

Le SICUQ a également été demandé sur place afin d’assurer le périmètre de sécurité et intervenir auprès de la famille, le temps des opérations et l’intervention des pompiers.

 

© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon