Une situation inacceptable dans une résidence pour personnes âgées de Drummondville

Une situation inacceptable dans une résidence pour personnes âgées de Drummondville
Résidence 600 Bousquet © Photo Vidéo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Une situation très préoccupante pour des bénéficiaires et employé(es) de la Résidence 600 Bousquet à Drummondville est survenue vendredi soir dernier..

En effet, c’est vendredi soir dernier que des proches inquiets pour des résidents du 600 Bousquet ont contacté le Vingt55 afin de dénoncer une situation particulièrement inquiétante.

Situation inquiétante autant pour les résidents, qu’une préposée laissée seule avec plus de 80 résidents à sa charge, s’inquiètent des familles et proches des résidents de la résidence privée pour personnes âgées.

Lynda Michaud, conseillère syndicale (FTQ), Syndicat québécois des employées et employés de services 298

Une situation inacceptable et dangereuse, selon des proches qui tenaient à dénoncer la situation.

Nous sommes inquiets de la situation, ont fait valoir des proches en entrevue au Vingt55. ‘’Nous sommes trop souvent témoins de situations qui compromettent, selon nous, la sécurité des résidents, pour certains lourdement hypothéqués ou personnes atteintes d’Alzheimer, tout comme celle des employés à bout de ressources et épuisés, dénoncent ces proches, préférant ne pas être identifiés craignant que leurs proches résidents n’écopent de mauvais traitements à la suite de leurs dénonciations.

‘’Le cas de vendredi soir dernier est inquiétant et ce n’est pas la première fois, assure un proche indigné de la situation. ‘’Attendent-ils qu’un accident grave ne survienne avant d’agir?’’

Mme Doris Ménard employée Résidence 600 Bousquet à Drummondville

Des employés au bout du rouleau

Une employée a accordé une entrevue au Vingt55 : 7 employés pour occuper 17 postes, une pénurie de main d’œuvre problématique pour les employés. La situation est préoccupante, ils doivent embaucher du personnel supplémentaire, martèle Mme Doris Ménard, employée du 600 Bousquet.

Une intervention de la ministre McCann souhaitée

Une intervention de la ministre est essentielle, fait valoir l’un des proches, Madame McCann doit se pencher sur la situation alarmante. ‘’Les employés doivent avoir les ressources et moyens d’offrir en tout temps le minimum, ce n’est pas un chenil, mais une résidence pour personnes âgées, s’indigne un proche inquiet pour les résidents et les employés du 600 Bousquet à Drummondville.

Le syndicat réagit et confirme la situation en entrevue au Vingt55

Contactée par téléphone, Lynda Michaud, conseillère syndicale représentant des employés du 600 Bousquet confirme. ‘’En effet, la situation est préoccupante, malgré la bonne volonté des employés, actuellement, il est difficile d’assurer les soins et services essentiels aux résidents, confirme Mme Lynda Michaud, conseillère syndicale. Celle-ci confirme d’ailleurs avoir interpellé la direction et informé le CIUSSS-MCQ de la situation.

La direction de la Résidence 600 Bousquet garde le silence

Le Vingt55 a tenté d’obtenir la version des membres de la direction du 600 Bousquet, ceux-ci ont refusé de faire la lumière et d’expliquer la situation et refusé toutes entrevues.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment