Une visite plutôt rare et impressionnante : un C-17 Globemaster dans le ciel de Drummondville

Une visite plutôt rare et impressionnante : un C-17 Globemaster dans le ciel de Drummondville
Un  C-17 Globemaster dans le ciel de Drummondville.@ Crédit photo Pierre Mailloux / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le C-17 Globemaster est l’un des plus gros avions de la flotte des forces armées canadiennes, plus gros que le Hercule, un avion spécialisé dans le transport de troupes, mais aussi d’équipements. Son passage au-dessus de Drummondville n’est pas passé inaperçu !

Un  C-17 Globemaster dans le ciel de Drummondville.@ Crédit photo Pierre Mailloux / Vingt55. Tous droits réservés.

Un vol à basse altitude qui a fait plaisir à bon nombre de Drummondvillois.

Bien que la visite surprise ait pu inquiéter ou surprendre quelques citoyens, de nombreux amateurs d’avions ont contacté le Vingt55 pour connaître la raison du passage de cet imposant avion, tandis que quelques citoyens ont été inquiétés par son passage.

Nous avons des pilotes Drummondvillois au sein des forces armées canadiennes, »Simon» en est un bien connu à Drummondville, comme plusieurs pilotes qui ont été formés chez Select Aviation du temps où ils étaient ici, à Drummondville.

Il est de coutume et d’usage pour un pilote de passer, parfois, saluer sa famille et/ou les installations où il a appris, «une fierté pour bon nombre de pilotes de ne pas renier leur origine et surtout un clin d’œil et une façon de saluer leur famille ou l’endroit qui les a vus grandir», explique un pilote d’expérience contacté par le Vingt55. Selon les informations obtenues par le Vingt55 le pilote est passé dans la région dans le cadre d’un exercice de vol planifié de perfectionnement, tout simplement, mais assurément ce n’était pas »une mission» confirme le pilote d’expérience.

Des avions qui volent à proximité en raison des feux de forêts qui font rage

«Des avions militaires comme celui-ci servent à ravitailler en équipements ou en personnel des zones sinistrées ou de guerre. Ici, probablement lié aux interventions en zone sinistrée en raison des incendies de forêts», avance un pilote contacté par le Vingt55. Il sert à déplacer de gros groupes de personnes d’aide, parfois ce sont des militaires, parfois des médecins, ou encore des équipes de pompiers ou spécialistes en aide humanitaire, qui peuvent prendre place à bord de ce genre d’appareil. Le C-17 Globemaster est un avion polyvalent, un avion qui fait la fierté des forces armées canadiennes de par sa versatilité et son utilité.

«Le C-17 est un avion extrêmement utile pour venir en aide aux citoyens en zone sinistrée», ajoute ce spécialiste contacté par le Vingt55. «Il a sûrement profité d’un passage dans la région pour venir faire un bref passage à Drummondville.»

Cet avion aurait pu atterrir à Drummondville : «Nous avons les installations suffisantes pour l’accueillir. Ainsi, en cas de sinistre majeur au Centre-du-Québec ou dans la région, cet avion pourrait se poser ici afin de venir en aide à la population.»

À Drummondville, nous pouvons compter sur un aéroport qui permet à un Hercules de se poser avec une piste de 6000 pieds de long par 100 pieds de large, un pilote pourrait également faire atterrir ici un C-17 comme celui-ci, un acquis important pour une région comme Drummondville.

En cas de catastrophe ou de besoins civils dans la région, un avion de ce type pourrait ravitailler plusieurs citoyens, voire des municipalités entières ou fournir des génératrices, des équipements d’aide et de secours rapidement et efficacement.

Un passage plutôt rare qui a assurément permis à bon nombre de Drummondvillois d’immortaliser en image le passage de cet imposant avion qui fait la fierté des forces armées canadiennes.

Un  C-17 Globemaster dans le ciel de Drummondville.@ Crédit photo Pierre Mailloux / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon