La Santé publique recommande une dose de rappel pour les personnes ayant récemment eu la COVID-19

La Santé publique recommande une dose de rappel pour les personnes ayant récemment eu la COVID-19
© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

 À la suite d’une recommandation de la Santé publique, le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce que les personnes qui ont contracté la COVID-19 pourront obtenir la dose de rappel dès que leur maladie sera résolue, c’est-à-dire lors de la fin des symptômes.

Dans le contexte épidémiologique actuel, il est recommandé que toutes les personnes qui le souhaitent, incluant celles qui ont eu la COVID-19 récemment, puissent obtenir dès que possible une dose de rappel contre la COVID-19. La dose de rappel offre une meilleure protection contre le variant Omicron.

La Santé publique précise qu’un intervalle de trois mois doit s’être écoulé entre la deuxième dose et la dose de rappel.

La dose de rappel offerte à toutes les personnes adultes d’ici vendredi

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55

Espace vidéo partenaire vingt55 

De plus, la prise de rendez-vous pour obtenir la dose de rappel sera offerte encore plus rapidement pour l’ensemble de la population, alors que les dates ont été à nouveau devancées. La prise de rendez-vous sera donc ouverte pour tous les groupes d’âge adulte d’ici la fin de la semaine :

12 janvier : 35 ans et plus

13 janvier : 25 ans et plus

14 janvier : 18 ans et plus

Lorsque toute la population aura eu l’occasion de recevoir sa dose de rappel, le statut « adéquatement protégé » pour le passeport vaccinal passera à trois doses. Présentement, deux doses sont suffisantes pour obtenir ce statut.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon