Vandalisme ‘’un barbouilleur’’ sévit à Drummondville

Vandalisme ‘’un barbouilleur’’ sévit à Drummondville
© Photo Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Une nouvelle série de ‘’graffitis’’ fait son apparition depuis quelques jours à Drummondville.

Après l’arrestation et la mise en accusation d’un individu le 12 mars dernier en lien avec la série de graffitis CYBER, une nouvelle série d’actes de vandalisme ont été commis au centre-ville de Drummondville.

L’idée de voir leurs graffitis médiatisés n’aura pas d’écho dans le Vingt55

Le Vingt55 a choisi de ne pas donner de visibilité à l’auteur de ses gestes coûteux et bien sûr inappropriés. Ces barbouillages et gestes de vandalisme sont et seront délibérément censurés offrant une tribune de moins à l’auteur tout en rappelant qu’il y a assurément d’autres moyens d’être reconnus ou entendus et de façon beaucoup plus efficace et surtout plus appropriée.

Enquête de la Sûreté du Québec conjointe avec la Ville de Drummondville

La Sûreté du Québec a reçu une dizaine de plaintes dans les 48h dernières heures en lien avec une série d’actes de vandalisme peinturés à l’aérosol sur des commerces et édifices du centre-ville.

Le Vingt55 a constaté sur plusieurs édifices l’apparition de nouveaux dessins. Un commerçant rencontré par le Vingt55 trouve non seulement ridicule cette idée et vague de dessins s’apparentant bien plus à des barbeaux qu’un tag, ‘’des gestes enfantins et effectivement gratuits qui coûtent cher à toute la population pour ‘’des barbeaux’’. Nous devons payer pour ce genre de vandalisme ridicule pour ‘’un barbouilleur’’, a fait valoir le commerçant.

Des gestes de vandalisme coûteux pour tous, comme le rappelle la Sûreté du Québec qui enquête conjointement avec la Ville sur cette nouvelle série de vandalisme.

Les policiers et les employés de la Ville travaillent en collaboration dans le cadre de cette autre série de graffitis afin d’enrayer et limiter les coûts liés à la restauration et au nettoyage de ces méfaits.

Pour signaler un délit ou toute activité suspecte, les citoyens peuvent composer au 1 800 659-4264 ou le 310-4141 et de manière confidentielle, donner toute information sur des activités illégales ou délits commis.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment