514 spectateurs ont assisté à deux duels enlevant mardi au Challenger Banque Nationale de Drummondville.

514 spectateurs ont assisté à deux duels enlevant mardi au Challenger Banque Nationale de Drummondville.
Challenger Banque Nationale Drummondville @ Crédit photo Louis Dumont / Vingt55 Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Autre soirée forte en émotions, mardi, au 8e Challenger Banque Nationale de Drummondville. Un duel tout canadien et un autre tout allemand attendaient les quelque 514 spectateurs présents au centre de tennis Intérieur René-Verrier. Avec deux matchs qui ont nécessité une manche ultime, on peut affirmer que ce sont les vrais mordus de tennis qui sont restés jusqu’à la toute fin pour admirer les athlètes y aller d’échanges à couper le souffle.

Challenger Banque Nationale Drummondville @ Crédit photo Louis Dumont / Vingt55 Tous droits réservés.

LIAM DRAXL (CANADA) 6-4, 6-7, 6-1 CONTRE STEVEN DIEZ (CANADA)

Porté par sa victoire au Challenger de Calgary, Liam Draxl, 21 ans, était déterminé à capitaliser sur cette confiance pour remporter sa première sortie à Drummondville. Bien que brisé d’entrée, il a exhibé un tennis de haute qualité tout au long de la première manche, qu’il a remportée 6-4.

«Alors qu’il menait 5-2 au deuxième set, la victoire semblait assurée pour Draxl. Cependant, un Steven Diez combatif a émergé en fin de deuxième manche. Il a réussi à arracher le bris d’égalité tout en sauvant une balle de match. Une longue pause de Diez, due à sa visite aux vestiaires, a semblé perturber le rythme du vétéran canadien au début du set décisif. Il n’a plus été le même par la suite, s’inclinant sévèrement 6-1,» a analysé Anthony Caillé, porte-parole du tournoi.

DOMINIK KOEPFER (ALLEMAGNE) 5-7, 6-2, 6-2 CONTRE LUCA WIEDENMANN (ALLEMAGNE)

C’était le début du joueur avec le meilleur classement mondial de l’histoire du Challenger Banque Nationale Drummondville. Sortant de manière exemplaire, Koepfer (82e au classement de l’ATP et 1ère tête de série) a pris une avance confortable d’un break. Cependant, Wiedenmann a finalement réussi à breaker son compatriote à deux reprises consécutives pour remporter la première manche, 7-5.

«Cependant, les deux manches suivantes n’ont appartenu qu’à Koepfer, qu’il a remportées par des scores identiques de 6-2. Il a été très expéditif. Bien qu’il ait semblé quelque peu affaibli par le déplacement et le décalage horaire, il a envoyé un message clair : il veut être l’homme à battre cette semaine,» a déclaré Anthony Caillé.

Dans les autres matchs des 16es de finale mardi, notons les victoires d’autres têtes de série, à savoir le Britannique Ryan Peniston (5e), l’Australien James Duckworth (2e) et le Belge Zizou Bergs (6e).

GALARNEAU ET PAIRE DE RETOUR MERCREDI

Les huitièmes de finale débuteront ce mercredi 15 novembre.

Lors de la séance principale en soirée (pas avant 18h30), le Lavallois Alexis Galarneau (7e tête de série) affrontera l’Australien Li Tu. Juste avant cet affrontement, le Français Benoit Paire (3e favori) se mesurera au Portugais Joao Sousa.

Liam Draxl fera son retour sur le court central dans l’après-midi, où il sera opposé au Tchèque Michael Vrbensky. Sur le court #1, la 8e tête de série Aziz Dougas, de la Tunisie, affrontera l’Anglais Charles Broom.

Six matchs de double sont également au programme. L’action reprend dès 10h au centre de tennis intérieur René-Verrier.

Challenger Banque Nationale Drummondville @ Crédit photo Louis Dumont / Vingt55 Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×