68e législature du Parlement jeunesse du Québec – Une centaine de jeunes occuperont le Parlement pendant le temps des Fêtes

68e législature du Parlement jeunesse du Québec – Une centaine de jeunes occuperont le Parlement pendant le temps des Fêtes
Venant des quatre coins du Québec, ces jeunes âgés de 18 à 25 ans feront l'expérience du système parlementaire québécois en débattant d'enjeux de société de façon non partisane. | © Photo Laurie Cardical (PJQ).

CNW Telbec/ – La 68e législature du Parlement jeunesse du Québec (PJQ) réunira une centaine de jeunes parlementaires et journalistes du 26 au 30 décembre. Venant des quatre coins du Québec, ces jeunes âgés de 18 à 25 ans feront l’expérience du système parlementaire québécois en débattant d’enjeux de société de façon non partisane.

 

Au cours de cette législature du Parlement jeunesse du Québec, quatre projets de loi, rédigés par des participantes et participants occupant le rôle de ministre, seront débattus. Les jeunes parlementaires auront la possibilité de débattre sans être contraints par une ligne de parti.

Cette expérience leur permettra d’exprimer librement leurs opinions et d’apprendre à échanger dans un cadre formel. Parmi les thèmes abordés par les jeunes parlementaires, il sera question de la socialisation des genres; de l’autosuffisance alimentaire et de protectionnisme économique; de la nationalisation du travail du sexe ainsi que du projet de loi portant sur la prévention dans le système de santé public.

Des efforts accrus pour un recrutement représentatif de la jeunesse québécoise

En plus d’être plus que paritaire dans sa composition, le Parlement jeunesse du Québec accueillera pour sa 68elégislature environ 35 % de personnes issues de différentes communautés culturelles et autochtones du Québec.

Il accueillera aussi un grand nombre de participants et participantes de différentes régions de la province, en plus de recevoir des délégations internationales.

Enfin, pour une première fois, une délégation venant d’Haïti sera présente à la simulation, projet rendu possible grâce au partenariat conclu avec le Centre de la francophonie des Amériques.

Notre volonté de faire des efforts en matière de représentativité porte ses fruits, notamment au regard du nombre record de candidatures émanant de tous les milieux socioéconomiques, culturels, politiques et urbains.

guirlandesnoel-500X189
La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon