6e édition de l’exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville – Une invitation à ne pas manquer du 4 au 16 décembre 2021

6e édition de l’exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville – Une invitation à ne pas manquer du 4 au 16 décembre 2021
Alain Labonté vous invite à la 6e édition de l’exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Événement principal de financement des ateliers des Impatients dans la région, l’exposition-encan bisannuelle Parle-moi d’amour Drummondville se tiendra du 4 au 16 décembre 2021, à la Galerie d’art Desjardins. L’encan silencieux se déroulera de façon virtuelle sur la plateforme Ma Cause et l’exposition sera ouverte au public dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

Alain Labonté vous invite à la 6e édition de l’exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

L’exposition présente près de 100 œuvres d’Impatients et d’artistes professionnels, ainsi que des dons de collections privées. L’objectif financier est fixé à 60 000 $, montant qui permettra de soutenir les deux ateliers de Drummondville à la Maison des arts Desjardins Drummondville et à La Piaule ainsi que dans ouvrir un nouveau à compter de l’hiver 2022.

Cette édition de l’événement coïncide avec le 10e anniversaire de l’implantation des ateliers à Drummondville. En 2011, l’atelier de la Maison des arts Desjardins Drummondville, appuyé par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, était le premier à ouvrir ses portes à l’extérieur de Montréal. En 2020, Les Impatients ont poursuivi leur développement dans la région en ouvrant un atelier s’adressant aux jeunes adultes qui fréquentent l’école La Rue’L, en partenariat avec La Piaule. Autre première pour l’organisme, le ministère de l’Éducation finance l’atelier dans le cadre du Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation (PACTE) obtenu par La Piaule. Des œuvres des Impatient-e-s participant à ces deux ateliers sont mises aux enchères aux côtés de celles d’artistes professionnel-le-s dans le cadre de Parle-moi d’amour Drummondville.

Espace vidéo partenaire vingt55

Célébrons le temps des Fêtes avec nos marchands locaux

Pour cette 6e édition, la porte-parole des Impatients, Josée Robert, joint sa voix à celle de l’artiste marraine Valérie Morrissette. Cette artiste de la relève est également enseignante en arts visuels au cégep de Drummondville.

Récemment nommé porte-parole des Impatients pour le Centre-du-Québec, Alain Labonté, relationniste de presse et auteur, tiendra également le rôle de président d’honneur de l’événement. Les membres du comité d’honneur : Nathalie Benoît, directrice du bureau de circonscription du ministre André Lamontagne, Yvon Brind’Amour, président du conseil d’administration de la Fondation Guido Molinari et conseiller en gestion, Solange Lebel, propriétaire de la Galerie d’art Solange Lebel, Pascal Leblanc, employé chez UPS, Serge Manseau, travailleur social et psychothérapeute, Marie-Claude Parent, médecin psychiatre, codirectrice médicale à la direction du programme santé mentale adulte et dépendances du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Marie-Pierre Simoneau, directrice générale et artistique à la Maison des arts Desjardins Drummondville, et plusieurs entreprises locales se mobilisent pour souligner cette édition de Parle-moi d’amour Drummondville et soutenir la cause de la santé mentale à travers diverses initiatives.

Lors des périodes de confinement, les artistes responsables ont gardé le lien avec leurs participants afin de s’assurer que l’art continue d’être au service de la santé mentale. En presque 30 ans d’existence, l’organisme a su montrer que ses ateliers réduisent la fréquentation hospitalière et améliorent la santé de leurs participants.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon