Accusé de crimes sexuels, le Drummondvillois William James-Ménard est arrêté de nouveau

Accusé de crimes sexuels, le Drummondvillois William James-Ménard est arrêté de nouveau
© Photo Éric Beaupré.

DRUMMONDVILLE

William James-Ménard qui fait déjà face à la justice à Drummondville pour des accusations de contacts sexuels, d’incitation à des contacts sexuels sur un enfant de moins de 16 ans, ainsi qu’un chef d’accusation d’exhibitionnisme, a été arrêté de nouveau, cette fois à La Tuque en Haute-Mauricie grâce à la collaboration du public.

En effet, le Drummondvillois de 20 ans a été arrêté sur la rue Joffre à La Tuque. Il devait comparaître au palais de justice de La Tuque ce jeudi 20 septembre concernant des manquements à ses conditions de libération, ainsi que la fabrication et l’utilisation d’un faux document.

Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

Ménard est déjà accusé de possession, de distribution et d’avoir accédé à de la pornographie juvénile.

Sept nouveaux chefs d’accusation contre le Drummondvillois

«William James-Ménard s’est retrouvé dans des situations où il a tenté d’être en contact avec des gens de moins de 16 ans», confirme la sergente Éloise Cossette.

Selon la preuve déposée contre James-Ménard, c’est au total sept nouvelles accusations qui ont été déposées contre le Drummondvillois. Il a entre-autres tenté de se faire engager dans une garderie de la région de La Tuque en Haute-Mauricie en produisant un faux-document fait à la main, qui laissait croire qu’il avait été exonéré de toutes les accusations et poursuites au criminel contre lui.

Ce stratagème lui vaut maintenant des accusations supplémentaires de fabrication de faux documents et de contrefaçon, puisqu’il aurait poussé l’audace jusqu’à reproduire la signature d’un juge pour authentifier le faux-document.

Collaboration du public

Notons que cette nouvelle enquête et l’arrestation de Ménard a progressé notamment grâce à des informations reçues du public et à la collaboration de citoyens.

Williams James-Ménard doit revenir en Cour le 10 octobre à Drummondville pour son enquête préliminaire.

La Sûreté du Québec rappelle que toute personne qui aurait de l’information sur les agissements de cet homme peut la transmettre en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

 

FAITES CONNAÎTRE VOTRE ORGANISATION


Avec près de 190 000 vues par mois, le MÉDIA WEB  Vingt55 est un incontournable pour faire connaître votre organisation ou dévoiler vos événements à venir. Contactez-nous pour plus d’informations et connaître nos forfaits avantageux pour votre campagne de publicité.


Contactez immédiatement le

819 870-2930 poste 1

ou écrire à

ebeaupre@vingt55.com


Vous avez une nouvelle d’intérêt à partager ?


Si vous connaissez des hommes ou des femmes, des gens d’affaires de votre communauté, de votre quartier, qui méritent que l’on parle d’eux, faites-le nous savoir en nous faisant parvenir un texte avec les coordonnées des personnes concernées à nouvelles@vingt55.com  ou appelez la salle de nouvelles au 819 870-2930 poste 2 entre 9 h et 16 h.


Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon

Installez l'appli Vingt55

Installer l'appli Vingt 55
×