Accusé du meurtre de sa mère, Jean-Luc Ferland subira une évaluation psychologique

Accusé du meurtre de sa mère, Jean-Luc Ferland subira une évaluation psychologique
Jean-Luc Ferland © Photo archives Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

C’est du Centre de détention de Sorel-Tracy où il est détenu et par visioconférence que Jean-Luc Ferland, 32 ans, accusé du meurtre au 2e degré de sa mère, a été informé que son avocate, Me Isabelle Castonguay, présentait une requête d’évaluation psychologique afin d’évaluer la responsabilité criminelle de l’accusé.

L’accusé de meurtre au 2e dégré, Jean-Luc Ferland lors de sa mise en accusation @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Jean-Luc Ferland, 32 ans, est accusé du meurtre non prémédité de Suzanne Desjardins, 57 ans, sa mère qui a été retrouvée sans vie à son domicile à Drummondville en juillet dernier. Selon l’enquête, le meurtre aurait été commis le 26 juillet, la veille de la découverte de la dame qui a été trouvée inanimée dans sa résidence de la rue Pinard où elle accueillait temporairement son fils.

L’honorable juge Marie-Josée Ménard a acquiescé à la requête d’évaluation psychologique qui lui a été présentée, avisant l’accusé qu’à la suite de son évaluation, il sera retourné au centre de détention où il est toujours détenu depuis sa mise en accusation.

Selon ce qui avait été permis d’apprendre quelques heures après la découverte du corps de la victime, Suzanne Desjardins s’était rendue au poste de la Sûreté du Québec de la MRC de Drummond quelques heures avant parce qu’elle se sentait menacée par son fils qui était aux prises avec des problèmes de santé mentale.

L’accusé, qui n’en n’est pas à ses premières démêlées avec la justice, avait été reconnu criminellement non responsable suite à des accusations de possession d’arme et de méfaits commis en 2015, antécédents qui seront mis en évidence par la Couronne dans ce dossier

L’accusé de meurtre au 2e degré, Jean-Luc Ferland, lors de sa mise en accusation @ Crédit vidéo Eric Beaupré Vingt55

Le dossier progresse, des preuves apportées au dossier.

Des compléments et preuves ont été remis à la Défense, des éléments émanant de l’enquête dirigée par le Bureau d’enquête indépendante du Québec (BEI). Ces informations transmises par le procureur de la Couronne au dossier, Me Kevin Mailhot, doivent être étudiées par la Défense, Me Castonguay.

Comme il s’agit d’une accusation de meurtre au deuxième degré, l’accusé Jean-Luc Ferland, demeurera détenu pour la suite des procédures.

Le dossier devrait être complété le 11 décembre prochain et l’accusé devrait revenir devant le tribunal alors que les parties prendront connaissance du dossier au terme de l’évaluation psychologique demandée par la Défense

L’accusé de meurtre au 2e degré, Jean-Luc Ferland lors de sa mise en accusation @ Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon