Affaissement de l’A20 à Drummondville: un chantier rapide et une catastrophe évitée par des ingénieurs

Affaissement de l’A20 à Drummondville: un chantier rapide et une catastrophe évitée par des ingénieurs
Affaissement de l’A20 à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

À l’occasion de l’affaissement routier qui s’est produit hier à Drummondville sur l’autoroute 20, l’Association professionnelle des ingénieurs du Gouvernement du Québec (APIGQ) a fourni l’un des très rares ingénieurs parmi ses rangs ayant de l’expérience en excavation sans tranchée et en forage horizontal – la manœuvre dont il est question sur l’autoroute.

Un chanter rapide et une catastrophe évitée par des ingénieurs © Crédit vidéo / Vingt55. Tous droits réservés.

Une réouverture rapide de l’autoroute selon le porte-parole de Transport Québec

L’autoroute 20 demeure fermée pour le moment dans les deux directions, dans le secteur de Drummondville en raison des travaux causés par le risque d’affaissement de la chaussée, a indiqué le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Contacté par le Vingt55, le porte-parole de Transports Québec, Louis-André Bertrand, confirme que les travaux de réparations ont repris tôt dimanche matin sur l’autoroute 20 à la hauteur de Drummondville comme le démontre les images tournées par le vingt55.

 » On a fait l’excavation, le remblaiement, puis on va pouvoir compacter les sols. Par la suite précise le MTQ on va pouvoir asphalter à nouveau pour rouvrir, on le souhaite, en fin de soirée  » confirme  le porte-parole du MTQ Louis-André Bertrand.

 » Les travaux correctifs d’urgence vont bon train précise Louis-André Bertrand en entrevue ‘’ L’asphaltage des voies en direction ouest est en cours, selon nos prévisions, l’autoroute 20 Ouest sera rouverte vers 19h30 et en direction Est vers 23hoo selon les prévisions confirmées par le porte-parole du MTQ en fin d’entrevue.

Affaissement de l’A20 à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Une catastrophe évitée par des ingénieurs

Notons que parmi les ingénieurs du Gouvernement du Québec, seulement deux ingénieurs détiennent l’expertise de pointe nécessaire en excavation sans tranchée et en forage horizontal, un nombre alarmant bas qui met en lumière la faiblesse de l’expertise interne du Gouvernement et son incapacité à recruter et à retenir les experts.

« Heureusement pour le MTQ que l’un de ces deux ingénieurs était disponible pour intervenir rapidement. Bref, encore une fois cela démontre que l’expertise ne tient qu’à un fil. Nous avons encore évité le pire de peu. » a déclaré M. Marc-André Martin, président de l’APIGQ.

L’APIGQ est présentement en grève générale illimitée pour dénoncer le retard salarial démesuré des ingénieurs du Gouvernement du Québec comparativement aux autres ingénieurs du secteur public et des municipalités. « Nous avons collaboré proactivement avec les services essentiels et fourni sans délai les ingénieurs nécessaires malgré notre grève. Pour nous, c’est clair, nous ne ferons aucun compromis à la sécurité du public. » a déclaré M. Marc-André Martin, président de l’APGQ.

Affaissement de l’A20 à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon