Annick Bellavance présente sa lettre de démission du comité exécutif

Annick Bellavance présente sa lettre de démission du comité exécutif
Annick Bellavance © Crédit photo Élodie Kergal / Studio K

Lettre ouverte

Chers concitoyennes et concitoyens,

Je vous écris aujourd’hui pour vous faire part d’une décision longuement mûrie qui concerne mes responsabilités au sein du conseil municipal. Je souhaite prendre le temps de vous offrir des explications claires et transparentes par respect au lien d’engagement que je porte envers vous, en particulier les citoyens du district 9, depuis près de 12 ans.

C’est avec regret que je vous annonce que je viens de remettre ma lettre de démission du comité exécutif, un comité stratégique au sein de la ville. C’est un comité qui supporte le conseil municipal où l’on discute notamment des dossiers d’envergure, des orientations budgétaires et en lien avec les ressources humaines. Dans les faits, le comité exécutif est composé du maire, de 4 élu(e)s et soutenu par des fonctionnaires dont le directeur général et la greffière. C’est une des décisions les plus difficiles que j’ai eu à prendre depuis que je suis conseillère municipale. J’ai toujours eu à cœur le développement de ma ville, notre ville, et je m’y suis engagée avec beaucoup de rigueur, de justice, d’intégrité, de générosité et de bienveillance. Depuis un certain temps, j’arrive à la conclusion que je dois quitter ce comité pour rester authentique et fidèle à mes valeurs et mes convictions.

Je suis habituée à l’argumentation, à la confrontation d’idées et d’opinions.  Je la juge même nécessaire pour construire une vision, développer des idées et des projets qui répondent aux attentes et aux besoins tout en étant représentatifs de l’ensemble de la population.  Par ailleurs, je déplore quand les échanges deviennent personnels et que je ne ressens pas d’écoute réciproque.  Je travaille bien quand les débats sont constructifs, ouverts, que nous travaillons en équipe en bâtissant sur les réflexions et les opinions de tous pour arriver à trouver des idées et des projets meilleurs encore. C’est dans une ambiance que je juge constructive que je me sens bien et que je suis à mon meilleur pour travailler et faire avancer notre ville. Aussi, je ne ressens plus la confiance mutuelle et, pour moi, c’est un élément décisif.

J’arrive donc au constat qu’il est temps pour moi de me retirer de ce comité afin de me respecter. Je ne peux plus endosser la vision qui, à mon sens, écarte la diversité d’opinion et s’éloigne de mes valeurs. Je choisis de mettre mes énergies là où elles seront utiles pour la population que je représente. C’est dans cet esprit que je poursuivrai mon engagement dans ma fonction de conseillère municipale avec la même détermination, dévouement et professionnalisme envers vous dans mon district, et pour l’ensemble de la population de Drummondville et de l’administration municipale, et ce, jusqu’à la fin de mon mandat.

 

Annick Bellavance

Conseillère municipale du district 9

Ville de Drummondville

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon