AVIS D’ÉBULLITION EN VIGUEUR DÈS LE MARDI 28 NOVEMBRE À 21h 30- Pour les citoyens du secteur Saint-Nicéphore

AVIS D’ÉBULLITION EN VIGUEUR DÈS LE MARDI 28 NOVEMBRE À 21h 30- Pour les citoyens du secteur Saint-Nicéphore

Drummondville, le  27 novembre 2017 – La Ville de Drummondville informe ses citoyens que dans le cadre des travaux de réfection du surpresseur Saint-Nicéphore, un avis d’ébullition entrera en vigueur le mardi 28 novembre, dès 21 h 30, pour les citoyens desservis par le surpresseur Saint-Nicéphore.

Il est donc demandé aux résidents du secteur concerné de faire bouillir leur eau au moins une minute à gros bouillon avant de la consommer, car les travaux pourraient avoir occasionné l’infiltration de microorganismes dangereux pour la santé.

Comme prévu dans l’échéancier du projet, des travaux de raccordement au surpresseur Saint-Nicéphore seront effectués du mardi 28 novembre 21 h 30 au mercredi 29 novembre 5 h 30 et entraîneront l’arrêt complet du surpresseur pendant cette période. La pression dans le réseau d’aqueduc sera inévitablement réduite pendant la durée de ces travaux.


Voici donc précisément le secteur qui sera touché par l’avis d’ébullition :

Tout le territoire de l’ancienne ville de Saint-Nicéphore;

Le développement domiciliaire Le Vigneron;

Le boulevard Mercure au sud de la 123e


Il est important de noter que ces travaux pourraient s’avérer bruyants et incommoder certains voisins immédiats pendant la nuit du 28 au 29 novembre. L’entrepreneur chargé des travaux s’assurera par ailleurs de prendre toutes les précautions nécessaires afin de réduire au minimum le désagrément.

La Ville de Drummondville avisera la population du secteur concerné lorsque l’avis d’ébullition sera levé.

Analyse de l’eau

Pour démontrer la conformité de la qualité de l’eau du réseau, tel qu’exigé par le Règlement sur la qualité de l’eau potable du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, des échantillons doivent être prélevés à même l’eau du réseau drummondvillois afin d’être analysés.

Les personnes particulièrement à risque sont :

– Les jeunes enfants;

– Les personnes âgées;

– Les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Que devez-vous faire?

De l’eau préalablement bouillie pendant une minute, ou de l’eau embouteillée, doit être utilisée pour les usages suivants, et ce, jusqu’à la diffusion d’un avis contraire :

– Boire et préparer des breuvages;

– Préparer les biberons et les aliments pour bébés;

– Laver et préparer des aliments mangés crus (fruits, légumes, etc.);

– Apprêter des aliments qui ne requièrent pas de cuisson prolongée (soupes en conserve, desserts, etc.);

– Fabriquer des glaçons;

– Se brosser les dents et se rincer la bouche;

– Abreuver les animaux de compagnie.

Jetez les glaçons (n’oubliez pas les réservoirs des réfrigérateurs), boissons et aliments préparés après 21 h 30, le mardi 28 novembre 2017, avec l’eau du robinet non bouillie.

Vous pouvez utiliser l’eau du robinet non bouillie pour :

– Laver la vaisselle à l’eau chaude en vous assurant de bien l’assécher;

– Laver des vêtements et prendre une douche ou un bain. En ce qui concerne les jeunes enfants, assurez-vous qu’ils n’avalent pas d’eau durant le bain ou lavez-les avec une débarbouillette;

– Préparer des aliments et des mets dont la cuisson exige une ébullition prolongée;

– Faire fonctionner le lave-vaisselle, si celui-ci est réglé au cycle le plus chaud.

Si vous possédez un dispositif de traitement de l’eau à votre résidence, vous devez appliquer les mesures indiquées ci-dessus, à moins qu’il ne s’agisse d’un purificateur domestique conçu pour désinfecter l’eau. Les dispositifs tels les adoucisseurs sont généralement inefficaces pour éliminer les microorganismes.

Écoles, entreprises, commerces et institutions desservis :

Avisez votre clientèle que l’eau est impropre à la consommation. Fermez les fontaines d’eau et affichez l’information aux endroits où de l’eau reste disponible.

Le personnel du Service de l’ingénierie et du Service des travaux publics se mobilisera rapidement afin de tout mettre en œuvre pour résorber la situation le plus tôt possible. Par ailleurs, des tests seront effectués dans les heures suivant les travaux afin d’évaluer la qualité de l’eau du secteur visé par l’avis d’ébullition.

Lien complémentaire :

Institut national de santé publique du Québec 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon