Bilan politique – Le ministre André Lamontagne dresse un bilan positif des accomplissements de son parti dans la MRC de Drummond

Bilan politique – Le ministre André Lamontagne dresse un bilan positif des accomplissements de son parti dans la MRC de Drummond
Le ministre André Lamontagne dresse un bilan positif des accomplissements de son parti dans la MRC de Drummond© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Malgré les grands bouleversements survenus depuis mars 2020 en raison de la pandémie de la COVID-19, et qui se poursuivent ces jours-ci avec l’arrivée d’un nouveau variant, nous avons rencontré le ministre québécois André Lamontagne dernièrement afin de discuter de son bilan politique en cette fin d’année 2021.

Le ministre André Lamontagne dresse un bilan positif des accomplissements de son parti dans la MRC de Drummond @ Entrevue vidéo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Affirmant que son travail a démarré dès son élection à titre de député de la Coalition avenir Québec, en 2014, dans la circonscription de Johnson, M. Lamontagne revient sur ses principaux axes d’intervention et évalue avec positivisme les avancées réalisées dans chacun des dossiers.

Bien qu’il soit également devenu ministre responsable de la région de Chaudière-Appalaches en cours de mandat, Monsieur Lamontagne n’a pas pour autant délaissé ses responsabilités de ministre de la région du Centre-du-Québec.

Le Vingt55 est revenu sur plusieurs dossiers marquants avec le ministre André Lamontagne, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec.

Internet haute vitesse

Un engagement important qui se concrétisera enfin pour tous les citoyens, notamment les agriculteurs, dont les besoins ont changé. Ainsi, d’ici octobre 2022, tous les foyers du Québec auront accès à l’Internet haute vitesse d’au moins 50 mégabits. Son rôle de ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation lui aura permis d’intervenir dans la réflexion de son gouvernement en démontrant la nouvelle réalité des agriculteurs de sa région.

Places en garderie dans la MRC de Drummond

Au départ, 500 places avaient été identifiées manquantes à Drummondville. Pour la région de la MRC de Drummond, ce sont 1400 places qui seront créées au cours des trois prochaines années. Pour contribuer à cette organisation et tenter d’alléger le réseau de la petite enfance, des dizaines de places temporaires ont été créées.

Maisons des aînés

La construction d’une maison des aînés est commencée, mais le ministre Lamontagne n’était pas en mesure de discuter de l’avancement des travaux. Ce milieu de vie facilitera les visites aux aînés, amènera de la vie dans le secteur où ce projet sera implanté. L’un des grands souhaits formulés est que les jeunes se rapprochent des personnes âgées, en faisant du bénévolat ou en développant des liens uniques avec ce milieu de vie.

Achat local et défi 12 $

À la recherche d’une stratégie permettant d’augmenter l’autonomie alimentaire, le ministre a lancé le défi 12 $, qui consiste, chaque semaine pour les foyers québécois, à substituer 12 $ d’achats de produits importés à des produits locaux. À la fin de l’année, cela représente un milliard de dollars de plus pour les producteurs, les pêcheurs et les transformateurs, entre autres. La pandémie a fait réaliser à tout le monde l’importance d’acheter des produits locaux. Il en a profité pour inviter tous les gens de la région du Centre-du-Québec à relever le défi 12 $. Cela fonctionne bien, d’après lui.

Waste Management

Le ministre assure que toutes les représentations ont été faites auprès du gouvernement afin de bien cerner la réalité de Drummondville, ce qui a mené au décret permettant d’agrandir le site d’enfouissement après une longue analyse du gouvernement. Un fait demeure : les citoyens et les entreprises de la région doivent se défaire de leurs déchets et la compagnie était en mesure d’offrir les garanties exigées par le gouvernement en matière de recyclage, notamment. Monsieur Lamontagne indique que ce dossier est d’actualité depuis qu’il est en poste, c’est-à-dire depuis 2014.

Pandémie et télétravail

Les travailleurs et les employeurs ont pu développer davantage de connaissances informatiques et découvrir de nouvelles façons d’être productifs.

Infrastructures en éducation

En fonction des besoins identifiés, plusieurs projets de constructions ont été menés à terme, d’autres sont toujours en cours, tandis que d’autres sont prévus. Les députés sont présents pour appuyer les centres de services scolaires et la direction du cégep dans leurs projets. Le cégep de Drummondville sera agrandi prochainement. « C’est sans fin », indique le ministre en parlant des projets de construction ou d’agrandissement des écoles.

André Lamontagne conclut cet entretien avec le Vingt55 en affirmant l’importance de poursuivre les nombreux projets en cours. Il insiste néanmoins sur deux axes importants.

Le premier concerne une initiative du ministre Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, qui a lancé l’Opération main-d’œuvre, une initiative ayant permis un investissement de quatre milliards de dollars pour aider les secteurs d’emploi jugés essentiels à trouver de la main-d’œuvre qualifiée.

Le deuxième volet concerne les services de la petite enfance. Les places annoncées dernièrement devraient permettre d’accélérer certaines choses dans le développement du réseau de garde et, éventuellement, d’annoncer davantage de places.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon