Briser la solitude et l’isolement chez les personnes âgées: Une mission qui dépassera Noël

Briser la solitude et l’isolement chez les personnes âgées: Une mission qui dépassera Noël
| © Photos Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

En vidéo quelques moments de la rencontre qui a permis à de nombreuses personnes de briser l’isolement et d’offrir bonheur et réconfort, autant à ceux qui donnent que ceux qui reçoivent un présent, garant de l’avenir qui va droit au cœur. | Images Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE

Pour Noël, offrir une journée de bonheur aux personnes âgées, un coussin réconfort, un bonhomme de neige qui fait fondre les cœurs, madame Bernier et ses lutins savent le grand bien qu’offrent les quelques heures passées en compagnie des résidentes et résidents du Centre Saint-Frédéric.

Un bonheur pour tous, autant ceux qui reçoivent que les élèves qui se sont investis et engagés dans le projet encore une fois.

Madame Marguerite, enseignante de l’école primaire Saint-Louis-de-Gonzague, ne compte plus les heures pour mener à terme de tels projets.

L’idée du projet «Briser la solitude et l’isolement chez les personnes âgées» est venue suite au succès des coussins réconforts qui ont connu un énorme succès l’an passé.

Faire plus et offrir du bonheur, un projet de vie et scolaire qui prend forme et un cadeau qui durera de Noël à mai

«Cette année, mes élèves et moi avions le désir de nous occuper de plusieurs personnes âgées et de développer un beau lien avec elles. La meilleure façon d’y arriver, c’est d’aller les voir une fois à toutes les trois semaines à partir du mois de décembre», explique madame Marguerite

«Ces visites où les générations se rencontrent vont s’échelonner jusqu’au mois de mai. Ce sont mes élèves qui vont prévoir et préparer les activités qu’ils feront avec nos aînés. Ils cuisineront aussi une collation à chaque fois et ils l’apporteront pour la déguster avec leurs mamies et papis d’adoption.

Briser l’isolement et créer des liens durables

«Le but de ces rencontres est d’échanger avec ces personnes trop souvent seules et mises de côté par notre société», exprime l’enseignante, elle-même mère de famille où l’amour, le partage et la générosité se vivent autant à la maison qu’à l’école.

«On oublie à quel point nos personnes âgées sont des encyclopédies vivantes et qu’elles peuvent nous en apprendre beaucoup. Il suffit de les écouter, de leur donner de notre temps et de leur faire sentir que nous les aimons. Ce projet véhicule de belles valeurs et aide mes élèves à être à l’écoute de son prochain encore plus. Mes trésors sont tellement heureux et motivés de prendre soin des personnes âgées! C’est une formidable mission qui les fera grandir en tant qu’être humain!»

Déjà le premier contact est fait au Centre d’hébergement Saint-Frédéric. Des mamies et papis d’adoption pour les enfants de cette classe de 4e année

«Notre première rencontre du 19 décembre a été un franc succès. Le directeur de l’établissement, Pierre-Luc Côté, est ravi que des élèves viennent égayer les journées de ses résidents afin qu’ils se sentent moins seuls.

Il est toujours heureux d’ouvrir les portes de son Centre d’hébergement à madame Marguerite et ses élèves, car l’an passé, le projet des Coussins réconforts avait obtenu un immense succès auprès des personnes âgées.

C’est donc avec une joie évidente qu’il les a accueillis à nouveau cette année. Pour cette première visite, chaque ami(e) avait confectionné un bonhomme de neige pour sa personne âgée d’adoption.

«En déballant leur cadeau, on voyait souvent des larmes dans leurs yeux tellement elles étaient toutes comblées. Ensuite, comme bricolage, mes petits lutins ont décoré une boule de Noël en compagnie de sa mamie ou son papi. Ce fut un moment MAGIQUE et rempli d’amour!»

Une implication et une générosité qui fleurit et grandit grâce à madame Marguerite

Madame Marguerite réussit après d’incalculables heures de travail et d’amour à offrir et donner vie à ce projet.

La Fondation Desjardins a offert une bourse à l’enseignante pour la réalisation et la concrétisation de ce projet. De plus, Transport Marjolaine offre gratuitement le transport pour chacune des visites au Centre d’hébergement Saint-Frédéric.

«L’entreprise a eu connaissance du projet et du fait que nous donnions du temps et que nous nous occupions des personnes âgées.»

Cette idée a touché ses dirigeants qui ont offert gracieusement et exceptionnellement le transport à l’enseignante et ses lutins du bonheur!

«Ma passion pour l’enseignement me permet d’aller bien au-delà de ce que les programmes me proposent de faire. En réalisant des projets où c’est le cœur et l’amour qui guident nos actions, ça me donne la chance d’enseigner des valeurs profondes à mes élèves. Pour moi, c’est primordial de le faire, car ça aidera mes trésors à devenir de meilleures personnes, qui seront plus à l’écoute des autres et un peu moins centrés sur leurs propres besoins.»

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment