Bubble-tea : le «drink» santé de l’été à Drummondville?

Bubble-tea : le «drink» santé de l’été à Drummondville?
La créatrice du «bubble-tea licorne», Jessica Gervais, et le propriétaire du Nakama-thé, Pascal Bouffard, sont heureux de l'engouement que suscite leur nouvelle boissonCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – Moins calorique que d’autres boissons rafraîchissantes sur le marché, le bubble-tea promet d’être la boisson tendance de l’été à Drummondville.

Nakama-thé aurait été le premier à Drummondville à offrir cette boisson d’origine taiwanaise à base de thé. Depuis peu, d’autres commerces de la région l’ont également intégrée à leur menu.

Dans sa version originale, le bubble-tea est un thé glacé auquel du lait de soya et des perles de tapioca sont ajoutés.

Toutefois, sa formule la plus connue comprend un sucre aromatisé qui donne à la boisson un goût particulièrement savoureux.

D’autres saveurs ont par la suite été commercialisées.

Plutôt santé

Au Nakama-thé, la popularité de son «bubble-tea licorne» confirme qu’il s’agit de la boisson du moment.

Ce «drink» estival a d’ailleurs une signature, celle de Jessica Gervais.

«C’est sucré, mais pas très calorique. En tous cas, c’est beaucoup moins calorique qu’un «milk shake»», dit-elle.

En plus du thé et de la poudre artificielle, des bulles fusions flottent dans la boisson.

«Ce sont des fruits en gélule donc c’est assez bon pour la santé», ajoute Mme Gervais.

Un sucre bleuté, composé de caramel blond fait maison, colore de belle façon le contour du verre.

Une solide vague

«C’est créatif et ça sort de la norme. On fait ça à la manière nippone», commente le propriétaire du Nakama-thé, Pascal Bouffard.

Ce dernier ne croyait jamais créer un tel impact avec son «bubble-tea licorne», un produit qui n’existait pas sur le marché.

«On a déclenché une vague assez solide!», s’exclame-t-il.

D’ailleurs, Mme Gervais créera une nouvelle saveur chaque mois.

Il est encore impossible de savoir laquelle puisque M. Bouffard tient à garder la surprise, mais il donne un indice…

«Il y a un biscuit qui s’appelle comme ça!», souffle le propriétaire du commerce situé au centre-ville.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon