Cascades: un investissement de 21M$ répartis dans deux usines

Cascades: un investissement de 21M$ répartis dans deux usines
Mario Plourde, président de Cascades et Jean-Sébastien Hétu, directeur de Cascades Inopak, étaient très fiers de faire visiter l'usine et les nouvelles installations à Alexandre Cusson, Maire de Drummondville et Dominique AngladeVice-première ministre Ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation Ministre responsable de la Stratégie numérique.FACEBOOK © Cascades

Un investissement majeur de 21 M$ a été annoncé le lundi 30 octobre chez Cascades. Ce montant sera divisé comme suit : 15 M$ pour l’usine InoPak de Drummondville et 6 M$ pour l’usine de plastique de Kingsey Falls.

 

L’entreprise souhaite renforcer sa position de leader dans le marché de l’emballage. Une dizaine d’emplois en production et aux ventes seront créés dans la foulée de cette annonce qui devrait aussi contribuer à sécuriser les 216 emplois existants.

Pour Hugo D’Amours, vice-président communications et affaires publiques chez Cascades « Chez Inopak, cet investissement permettra d’augmenter la capacité de production de façon significative (grâce à de nouveaux équipements déjà en place) et d’améliorer le procédé de fabrication tout en offrant un produit de plus haute qualité à nos clients, explique Hugo D’Amours, vice-président communications et affaires publiques chez Cascades. Cela permettra également d’améliorer notre procédé de fabrication, d’augmenter le pourcentage des matières recyclées, de réduire les rejets et d’accroître notre capacité d’entreposage ».

Les 6 M$ investis du côté de l’usine de plastique de Kingsey Falls permettront de moderniser les équipements, d’augmenter de 25 % la capacité de production, de doubler la capacité de recyclage de l’usine tout en améliorant la stabilité du procédé et d’offrir une meilleure qualité de produits aux clients.

Cette annonce, faite en présence de Dominique Anglade, vice-première ministre du Québec et ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, a aussi réjoui le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

Alexandre Cusson, maire de Drummondville précise:  « Le développement économique est important pour nous, à Drummondville. Ça fait partie de notre ADN et de l’image de marque que nous avons développée au cours des dernières années. Pour nous, c’est le plus bel engagement que nous pouvons prendre. Ce n’est pas parce que nous sommes le berceau de Cascades, que nous allons nous endormir pour autant. Nous allons continuer d’être là », a-t-il assuré aux dirigeants de l’entreprise présents, dont le président et chef de l’exploitation de Cascades, Groupe Produits Spécialisés, Luc Langevin.

Sur  les lieux de travail, les chantiers sont déjà très avancés. Certains équipements ont déjà été livrés. Chez Inopak, la fin des travaux est prévue pour la fin du mois de janvier 2018.

Les produits d’emballage conçus et fabriqués chez Inopak, précisons-le, sont destinés aux industries alimentaire et pharmaceutique ainsi qu’aux quincailleries. Les produits sont vendus au Canada et aux États-Unis. L’extrusion et le thermoformage font notamment partie du procédé.

Maxime Rioux
Maxime Rioux
JOURNALISTE
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon