Choquette réagit sur la construction de 15 navires de combat au chantier naval à Halifax

Choquette réagit sur la construction de 15 navires de combat au chantier naval à Halifax
| © Photo offerte.

Les navires seront construits au chantier naval d’Irving Shipbuilding à Halifax

DRUMMONDVILLE

L’honorable Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité, a annoncé que le gouvernement du Canada a officiellement sélectionné Lockheed Martin Canada pour la conception de 15 nouveaux navires de combat canadiens qui seront construits au chantier naval d’Irving Shipbuilding à Halifax. François Choquette a réagit rapidement à cette annonce du gouvernement Trudeau.

Rappelons que la proposition retenue est fondée sur le navire de combat de type 26 du concepteur BAE Systems.

Le  gouvernement du Canada et Irving Shipbuilding travailleront de concert avec Lockheed Martin Canada pour adapter la conception du navire aux exigences du Canada et intégrer les systèmes et équipements canadiens.

Ces travaux de conception devraient durer de trois à quatre ans, et la construction devrait commencer au début des années 2020.

La valeur du contrat initial conclu avec Irving Shipbuilding est évaluée à 185 millions de dollars (taxes incluses) et augmentera au fur et à mesure de la progression des travaux de conception.

Les contrats attribués jusqu’à maintenant dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale augmenteront le produit intérieur brut d’environ 10,9 milliards de dollars et permettront de créer ou de maintenir plus de 10 000 postes de 2012 à 2022.

François Choquette réagit à l’annonce de la ministre Qualtrough

Le député de Drummond à la Chambre des communes, François Choquette, a réagit à cette annonce sur le fait que ce contrat important serait réalisé à Halifax.

«Le gouvernement libéral a accordé à Lockheed Martin le contrat de conception des nouveaux navires de la Marine royale canadienne. Avec la mission de dessiner les 15 nouveaux navires qui remplaceront les 12 frégates vieillissantes actuelles, un contrat qui au total se chiffre à 60 milliards de dollars. Le Chantier Davie mérite sa part du cadeau au niveau des contrats du fédéral. Le gouvernement fédéral doit reconnaître la compétence des employés du Chantier Davie, que nous avons toujours appuyé. Cette histoire nous rappelle juste que la Davie n’a pas sa part du gâteau et, qu’à cause des Libéraux, des centaines de travailleurs ont perdu leurs emplois.»

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment