Courses à l’autodrome de Drummondville – Quand la qualité de vie des citoyens est affectée

Courses à l’autodrome de Drummondville – Quand la qualité de vie des citoyens est affectée
André Béliveau candidat conseiller municipal district no 1 Drummondville @ Crédit photo Eric Beaupré/Vingt55

DRUMMONDVILLE

Lundi le 19 juillet, se tenait un programme de courses à l’autodrome de Drummondville qui s’est terminé après minuit. En plus des courses, il y a eu des feux d’artifice.

Lundi le 19 juillet, se tenait un programme de courses à l’autodrome de Drummondville qui s’est terminé après minuit. En plus des courses, il y a eu des feux d’artifice.

Les conséquences

Les citoyens du district no 1 et autres ont dû subir et endurer les bruits des autos de course et autres éléments (feux d’artifice) dépassant la réglementation municipale en vigueur actuellement.

Résultat

De nombreuses plaintes de la part des citoyens pour non-respect de cette même réglementation.

Malheureusement, cette situation existe depuis plusieurs années. Depuis mon arrivée dans le district no 1 en 1993, mon épouse et moi vivons cette situation. Pourquoi ce problème n’a-t-il pas été résolu ?

Pour moi, il peut y avoir que deux raisons : ou bien le règlement municipal n’est pas appliqué ou tout simplement, le règlement ne répond plus aux attentes et besoins des citoyens d’aujourd’hui.

Après analyse de la situation, il est évident pour moi qu’il faut revoir et mettre à jour le règlement existant et surtout, le faire respecter. Pour le bien-être des citoyens, il faut revoir la règlementation pour l’exploitation de la piste de course en milieu urbain ainsi que leurs festivités.

Pour moi, il est évident que le conseil municipal aurait dû revoir l’ensemble du dossier et réévaluer le tout depuis longtemps.

Autre interrogation, et ceci concerne l’urbanisme. Il me semble qu’il n’est pas pensable de pouvoir construire maisons ou immeubles à logements près d’une piste de course. Encore là, avons-nous un problème de règlementation ?

Je demande donc au conseil de ville d’être responsable et de régler cette situation qui perdure depuis trop longtemps.   COMMENT?

En modifiant la règlementation municipale actuelle régissant l’Autodrome Drummond pour l’adapter aux attentes des citoyens d’aujourd’hui et surtout le faire respecter.

En modifiant la réglementation au niveau de l’urbanisme.

D’ouvrir un dialogue avec la direction de l’Autodrome Drummond pour arriver à une entente négociée si possible avant d’imposer.

André Béliveau

Aspirant candidat au poste de conseiller municipale district no 1

La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon