Décès d’une fillette au Centre-du-Québec – Sommes-nous suffisamment attentifs au volant?

Décès d’une fillette au Centre-du-Québec – Sommes-nous suffisamment attentifs au volant?
© Photo Vidéo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Victoriaville

Décès d’une fillette au Centre-du-Québec – Sommes-nous suffisamment attentifs au volant ?, c’est la question qu’a soulevée Jasmine Pruneau qui a assisté à l’accident qui a coûté la vie d’une fillette de 7 ans ce matin à Victoriaville. 

Lorsque celle-ci s’est engagée dans l’intersection devant le camion, ‘’Elle a traversé la rue, sa casquette a volé au vent au moment où elle était a mis chemin. Une fraction de seconde pour la ramasser aura eu des conséquences tragiques. Le camionneur n’a visiblement pas suivi le déplacement de la jeune fille et s’est engagé dans l’intersection au volant de son poids lourd, écrasant mortellement la jeune fille sous nos yeux, a témoigné Jasmine Pruneau qui a assisté impuissante à la scène. 

Crédit photo Eric Beaupré Vingt55

Était-ce évitable? Sommes-nous suffisamment attentifs et concentrés sur la conduite, questionne Mme Pruneau

Impuissants, nous n’avons rien pu faire, le destin a frappé, était-ce évitable ? Sommes-nous suffisamment attentifs au volant, se questionnait Jasmine Pruneau, témoin du drame survenu sur la Monfette à Victoriaville ce matin à 8h25.

La fillette venait d’être laissée à quelques 100 pieds de son camp de jour pas son beau-père, un rituel demandé par la jeune fille. ‘’ Un geste de confiance visant probablement l’autonomie, explique Jasmine qui connaissait la fillette’’. La fillette  se rendait à un camp de jour situé à moins de 50 pieds des lieux de l’accident.

La tête a pris tout le choc, évitant de se remémorer la scène qui l’attendait à son arrivée auprès de la victime, elle est morte sur le coup, elle n’a pas souffert, c’est une bien mince consolation, a exprimé Mme Pruneau.  Il était évident que le destin avait frappé quand je suis arrivée à côté d’elle, une femme s’occupait déjà d’elle, je me suis assuré qu’aucun autre véhicule ne percute l‘enfant. C’est une scène et des moments difficiles, je ne souhaite à personne de vivre une telle situation, pensant à la famille qui aurait des moments éprouvants et difficiles à vivre, a exprimé Mme Pruneau, maman d’une fillette de deux ans.

« Nous avons trop de distractions au volant, constate Mme Pruneau, quand ce n’est pas un cellulaire, c’est un autre appareil, GPS, radio etc. Il faut rester attentif à la route et faire attention aux piétons, clame Mme Pruneau qui croit qu’un moment d’inattention pourrait être en cause. Il faut rester alerte au volant et ne pas se laisser distraire par le cellulaire ou n’importe quoi d’autre On conduit par réflexe et habitude avec de tristes conséquences pour des familles, les amies et proches de la victime, et même pour le chauffeur, qui a été traité pour un choc nerveux.

Enquête de la Sûreté du Québec

« Les circonstances de cet accident restent à être déterminées par le travail des enquêteurs en scènes d’accidents et reconstitutionnistes de la Sûreté du Québec. Toutes les hypothèses sont présentement étudiées, moment d’inattention, mauvaise manœuvre, est-ce que l’arrêt du véhicule était fait à la bonne distance de la ligne d’arrêt pour permettre au conducteur de bien voir la traverse de piétons ? La signalisation est-elle suffisante et claire ? Seule l’enquête pourra déterminer la cause de cet accident. »

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon