Décès tragique à l’Autodrome Drummond

Décès tragique à l’Autodrome Drummond
Guy Ouellette était une pilote bien connu de la série SportsmansCrédit photo : Éric Beaupré

DRUMMONDVILLE – Le pilote automobile bien connu de la catégorie Sportmans Guy Ouellette a perdu la vie tragiquement alors qu’il était en piste, samedi soir à l’Autodrome Drummond. Il était âgé de 49 ans.

L’accident est survenu après un capotage survenu dans une courbe. Alors que la voiture numéro 32 se trouvait à l’envers, un second pilote, ne pouvant éviter la collision, a violemment percuté le véhicule de Guy Ouellette par le toit.

Ce sont les pompiers qui ont extirpé le pilote de son bolide. Celui-ci a été transporté d’urgence à l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville où son décès a été constaté quelques minutes après son admission.

Selon un mécanicien rencontré à l’extérieur de la piste, une croix de sécurité dans le plafond aurait frappé le casque protecteur du pilote, lui infligeant de graves blessures

Le second pilote impliqué dans l’accident était sous le choc et ébranlé, mais ne souffrait d’aucune blessure physique importante. Celui-ci sera rencontré par les policiers quand sont état émotionnel le permettra, aucune accusation ne devrait évidemment être porté contre lui.

Sur place, tant la direction que le personnel de l’Autodrome étaient atterrés par les tristes événements. On a d’ailleurs choisi de mettre fin au programme de course prématurément. La direction de l’Autodrome a immédiatement collaboré avec les autorités fournissant les bandes vidéo de l’accident aux fins d’analyses.

Le coroner Yvon Garneau et la Sûreté du Québec ont été appelés sur les lieux afin de faire la lumière sur les circonstances de l’accident. Le coroner a ordonné une autopsie sur le corps de Guy Ouellette.

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon