Défi têtes rasées 2 juin 2019 – Prenez part au Défi têtes rasées ou encouragez un(e) participant(e)

Défi têtes rasées 2 juin 2019 – Prenez part au Défi têtes rasées ou encouragez un(e) participant(e)
Élodie Kergal. Les studios K / Photographe Professionnelle & Vidéaste

DRUMMONDVILLE

Le Défi têtes raséesMD Leucan, est une activité de financement majeure qui mobilise la communauté dans un élan de solidarité et qui vise à offrir des services aux enfants atteints de cancer et à leur famille.

Les participants du Défi têtes rasées Leucan mettent leur propre tête à prix pour amasser des dons auprès de leur entourage : famille, amis, voisins, collègues, etc. C’est aussi un geste de soutien envers les enfants qui subissent, lors de la chimiothérapie, une modification de leur image corporelle par la perte des cheveux.

Le Défi têtes rasées Leucan est l’événement LE plus important à l’échelle de la province : les gens se font raser les cheveux et amassent des fonds pour la cause des enfants atteints de cancer. Depuis la première édition, près de 90 000 personnes se sont fait raser pour la cause. Prendre part au Défi têtes rasées Leucan, c’est faire partie d’une famille unique sur qui les enfants atteints de cancer peuvent compter au quotidien.

”Bonjour, je m’appelle Angélie Laflamme. À l’âge de 2 ans et demi, j’ai reçu un diagnostic de leucémie lymphoblastique aigüe. Durant plus de deux ans, j’ai été hospitalisée à de nombreuses reprises : ponctions lombaires, transfusions de sang et traitements de chimiothérapie. À chacun de mes séjours, Leucan était présente pour me divertir, m’offrir des moments de relaxation et m’apporter du soutien.”

NICOLAS MARTEL, PRÉSIDENT D’HONNEUR

Je m’appelle Nicolas Martel. J’ai 36 ans, je suis marié et je suis père de deux garçons, Milan (5 ans) et Charlie (3 ans). Je suis une personne très impliquée au sein de ma communauté.

Quand j’ai été approché pour la présidence d’honneur de la campagne du Défi têtes rasées Leucan 2019 à Drummondville, j’ai expliqué ce qu’est Leucan à Milan. D’abord, il pleurait, car il ne voulait pas que je me rase les cheveux. Le lendemain, il a pris son  « petit cochon » pour donner tous ses sous pour aider les enfants comme Angélie.

Le Vingt55 vous invite à participer et donner généreusement.

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon