Démantèlement d’un réseau de production de cannabis

Démantèlement d’un réseau de production de cannabis
Près d'une centaine de policiers sont intervenus sur sept sites, dont un à Saint-GuillaumeCrédit photo : Éric Beaupré

SAINT-GUILLAUME – Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs (SECM) de la Sûreté du Québec ont procédé aujourd’hui à une série d’arrestations et de perquisitions en lien avec un réseau de production de cannabis à grande échelle.

 Initié depuis mars 2016, le projet nommé ONDULATION vise à mettre fin à un réseau de production qui œuvre principalement en Montérégie et au Centre-du-Québec. L’enquête tend à démontrer qu’Alain Grammatico et André Roy seraient les principales têtes dirigeantes de cette production à grande échelle.

Il s’agit de 19 suspects âgés entre 26 et 59 ans des régions de la Montérégie et du Centre-du-Québec qui ont été arrêtés et ont comparu au palais de justice de Drummondville. Ils font face à des accusations entre autres, de complots, de production et de faire de la distribution de stupéfiants. La couronne s’est objectée à leur remise en liberté.

Les policiers ont effectué sept perquisitions dans des résidences, des commerces, des bâtiments de ferme et dans des véhicules, soit à Longueuil, Saint-Guillaume et à Laval. Ils ont saisi plus de 2000 plants de cannabis, plus de 350 boutures 150 lampes de production, six véhicules de l’équipement servant à la production, des cigarettes de contrebande, 15 armes à feu et plus de 75 000$ en argent.

Près d’une centaine de policiers à l’oeuvre

Notons, la contribution des services de police municipaux de Longueuil, Roussillon et Laval, ainsi que d’inspecteurs de Revenu Québec et Hydro-Québec.

Les SECM regroupent plus 250 enquêteurs répartis sur l’ensemble du territoire de la Sûreté du Québec. Ils réalisent des enquêtes d’envergure sur des crimes visant les personnes et les propriétés ainsi que sur des crimes financiers. De plus, les SECM coordonnent les enquêtes dans les postes de MRC et collaborent avec les divers services policiers municipaux.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon