Des citoyens et familles inquiètes d’un bassin d’eau à ciel ouvert à Drummondville

Des citoyens et familles inquiètes d’un bassin d’eau à ciel ouvert à Drummondville
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Des citoyens inquiets de l’arrivée d’un bassin de rétention d’eau à ciel ouvert qui a été aménagé en plein quartier résidentiel à proximité de terrains de jeux et de l’école l’Orée-des-Bois à Drummondville.

Des citoyens inquiets de l’arrivée d’un bassin de rétention d’eau à ciel ouvert @ Vidéo Eric Beaupré Vingt55

Ce sont des citoyens inquiets qui ont contacté le Vingt55 pour dénoncer la situation, un risque important et inutile pour la sécurité des écoliers et enfants du secteur des rues Clair et Charlemagne dans un nouveau développement en construction.

‘’Nous devons clôturer nos piscines, c’est un règlement municipal et surtout une question de gros bons sens et de sécurité pour tous’’, fait valoir une citoyenne, mère de trois enfants, inquiète de voir l’immense bassin de rétention d’eau pluviale à ciel ouvert.

Des citoyens inquiets de l’arrivée d’un bassin de rétention d’eau à ciel ouvert @ Photo Eric Beaupré Vingt55

Un bassin et chantier à ciel ouvert dangereux

Les citoyens se questionnent, le niveau d’eau monte et fluctue dans ces énormes bassins. Nous savons tous qu’il ne suffit que de quelques pouces d’eau pour qu’un enfant s’y noie. Ici, nous retrouvons des bassins suffisamment profonds pour qu’un bambin ou un enfant en bas âge s’y noie, c’est inquiétant.

‘’C’est à proximité de parcs et d’une école primaire et en plein quartier résidentiel où un de nos bouts-de-choux pourrait à tout moment échapper à la vigilance d’un adulte, d’un grand frère ou grande sœur et tomber tête première dans le bassin, un risque bien réel, selon le père de famille.

Des grilles couvrent les sorties des fluviaux, fait remarquer un groupe de parents venus à la rencontre du Vingt55. C’est très dangereux, un enfant pourrait essayer de s’y aventurer et y rester coincé. Un bambin pourrait y rester, c’est un risque très mal évalué par la Ville ou les promoteurs, selon cette résidente du secteur.

Ce n’est pas sans rappeler à certains résidents la quasi-noyade à Drummondville de Marylie en 2016. La fillette de 2 ans était tombée dans quelques centimètres d’eau. ‘’L’enfant avait été réanimée in extremis mais était restée avec de lourdes séquelles, rappelle cette mère de famille ‘’. Espérons que nous n’aurons pas à attendre un triste événement pour voir des gens responsables clôturer cet endroit qui représente un endroit risqué’’, explique un autre citoyen inquiet.

La réponse et position de la Ville de Drummondville

Nous avons contacté la Ville et ils nous ont précisé que c’était conforme, explique un père de famille. Le tout aurait dû être clôturé avant même de creuser le bassin, sont d’avis les résidents du secteur. ‘’Même dans une barboteuse maison de quelques centimètres, les fabricants nous invitent à la surveillance de nos enfants devant un tel risque, imaginez ici, fait valoir une des mères de famille présente.

Contacté par le Vingt55 sur l’inquiétude que faisait vivre un tel bassin aux familles du secteur, le responsable conseiller en relations média, Thomas Roux, explique :

‘’Les bassins de rétention d’eau pluviale comme celui prévu dans l’ensemble résidentiel aménagé en face du parc Boisbriand, ne sont pas clôturés, à moins d’exceptions précises. En revanche, les pratiques de conception, d’aménagement paysager et de signalisation en bordure de ces ouvrages visent à les rendre plus sécuritaires et d’ailleurs, ce bassin-là sera bien indiqué par de la signalisation lorsque les travaux seront exécutés.

Pour être précis, les bassins sont conçus avec des pentes relativement faibles pour conserver un faible niveau d’eau (quelques pouces), sauf lors des périodes de précipitations, mais l’eau s’évacue tout de même rapidement.

De plus, l’accès à ce type de bassins d’eau est formellement interdit et les gens qui circulent au pourtour doivent connaître les dangers et ainsi prendre des précautions particulières.

Les voies d’accès aménagées pour les véhicules de service sont, elles, clôturées afin que personne ne s’y aventure. Enfin, des enseignes aux abords des bassins de rétention rappellent qu’il est interdit de s’y aventurer et la Ville invite les citoyens à agir de manière proactive, particulièrement auprès des jeunes enfants, pour les sensibiliser à la présence de ces lieux.

Des citoyens demeurent inquiets

Réponse qui n’a pas semblée rassurer les résidents du secteur. ‘’À la veille de la rentrée des classes, les parents souhaitent que la Ville ou les entrepreneurs des chantiers clôturent cet endroit. ‘’Ça doit être clôturé et difficile d’accès tout simplement, interdire la baignade n’a jamais empêché un enfant de le faire. Nous souhaitons que la Ville ou les promoteurs agissent de façon responsable et clôturent dès maintenant cet endroit. Il en va de la sécurité et quiétude du quartier, font valoir les citoyens en entrevue au Vingt55.

 

Des citoyens inquiets de l’arrivée d’un bassin de rétention d’eau à ciel ouvert @ Photo Eric Beaupré Vingt55

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon