Des investissements majeurs de 2,5 M de dollars au Collège Saint-Bernard de Drummondville

Des investissements majeurs de 2,5 M de dollars au Collège Saint-Bernard de Drummondville
© Photos Éric Beaupré | TOUS LES DROITS RÉSERVÉS.

| Drummondville | Le Collège Saint-Bernard de Drummondville (CSB) a annoncé ce mardi 5 juin, des investissements de près de 2,5 millions de dollars destinés à la réalisation de projets d’envergure pour l’établissement, qui célèbre son 55e anniversaire.

Fidèle à son plan stratégique audacieux adopté cette année, le CSB désire se positionner comme une maison d’éducation innovante, branchée sur sa communauté et à l’avant-plan au niveau pédagogique.

Fier récipiendaire du Prix de l’innovation pédagogique 2018 qu’il a reçu le 2 mai dernier au Parlement de Québec, le CSB poursuit ainsi son développement afin de doter les élèves d’installations pédagogiques, sportives et culturelles de haut niveau.

Heureusement, le CSB peut compter sur le milieu des affaires drummondvillois, fortement teinté de son esprit entrepreneurial, pour le soutenir dans ce virage visionnaire.

2,1 millions pour déployer les Zones innovantes

Le Collège Saint-Bernard s’est donné comme mission de transformer d’ici 3 ans l’ensemble de ses classes de l’ordre primaire et secondaire. L’innovation et la créativité seront au rendez-vous dans un environnement stimulant et contemporain.

Dorénavant, les élèves du CSB évolueront dans un concept de classe éclatée qui favorise l’autonomie et l’apprentissage personnalisé de type collaboratif. «Sans nos partenaires diamant que sont Canimex, Soprema, Groupe Soucy et Groupe Therrien, cette lancée phénoménale ne serait pas possible», de dire Dominic Guévin, directeur général du Collège.

La Zone innovante Canimex (phase 1, aile nord) a été inaugurée en grande pompe à la rentrée scolaire 2017 et près de 180 élèves y évoluent depuis septembre.

Le directeur souligne au passage que cette avancée pédagogique ne cesse de susciter l’intérêt ici et ailleurs alors que plusieurs acteurs du milieu se déplacent spécifiquement au Collège Saint-Bernard pour venir prendre la mesure du mode d’apprentissage révolutionnaire dont ces élèves bénéficient au quotidien.

Les premiers coups de masse sont donnés cette semaine pour la mise en place de la Zone innovante Soprema (phase 2, aile sud) qui sera prête à temps pour la rentrée scolaire 2018-2019 des élèves de 1re et 2e secondaire du programme d’éducation internationale (PEI) et du programme de développement global (PDG).

Cette démarche est étroitement liée à la vision des dirigeants de Soprema qui offrent déjà ce genre d’environnement collaboratif à leurs employés. Dans cette phase, sept classes traditionnelles céderont la place à 4 nouveaux espaces collaboratifs du 21e siècle qui s’inscriront dans la continuité de ce que nous avons implanté depuis septembre dans la phase 1 des Zones innovantes.

À l’été 2019,  deux nouvelles Zones innovantes verront le jour simultanément. Dans un premier temps, au secondaire, nous poursuivrons le développement avec la création de la Zone innovante Soucy (phase 3 – rdc façade) dédiée à tous les élèves de 4e et 5e secondaire.

Le groupe Soucy est un partenaire depuis plusieurs années au CSB notamment grâce à son engagement auprès de l’équipe de robotique. Simultanément, à l’ordre primaire, des travaux seront entrepris pour la création de la Zone innovante Groupe Therrien (phase 4).

Pour M. Léo-Paul Therrien, président, qui a contribué à la création et la mise sur pied de l’ordre primaire, il était naturel de s’impliquer auprès des jeunes de la maternelle à la 6e année en offrant des espaces dans lesquels chaque élève puisse développer son plein potentiel.

Rappelons que chacune des Zones innovantes est divisée en espaces auxquels sont rattachés des partenaires or.  Le CSB compte déjà les espaces Union-Vie, Setlakwe et Bernier Fournier avocats auxquels s’ajouteront pour la Zone innovante Soprema les Pharmacies Gilbert, Gobeil et Martel, les Carrières PCM et Flordeco.

«En 3 ans, ces investissements de 2,1 M$ dans des espaces pédagogiques de qualité permettront au CSB de se doter d’un environnement des plus stimulant en province» a expliqué M. Guévin.

250 000 $ pour bonifier ses installations sportives

Situé sur les berges de la rivière Saint-François, le CSB disposait déjà d’un environnement enviable et désirait bonifier son offre d’installations sportives.

En plus des 50 000 $ investis dans la mise à niveau du stade François Bourret, le Collège se lance dans la réalisation d’un des plus importants complexes de volleyball de plage entre Montréal et Québec. M. Guévin souligne que ce projet d’envergure est rendu possible grâce à la signature d’un partenariat avec les Résidences Pelletier et se réalise sans avoir eu recours à des subventions gouvernementales.

En fait, ce sont 9 terrains de volleyball de plage qui ont récemment été aménagés avec les dimensions et un sable de qualité internationale, permettant au programme de volleyball des Sénateurs de continuer son développement.

Ce programme a vu son nombre d’athlètes plus que doubler depuis deux ans. L’ajout de ces plateaux rendra également possible la pratique de ce sport aux différents programmes du CSB (hockey, football multisports, soccer etc.).

Déjà plusieurs ligues adultes ont signé des ententes de location en soirée et aussi en saison estivale. Dans un avenir rapproché, il ne serait pas étonnant de voir le Collège être l’hôte de différents tournois provinciaux et nationaux.

Le complexe de volleyball de plage du Collège sera entièrement complété à l’automne prochain avec l’ajout de gradins, huttes et tables de pique-nique ainsi qu’une aire pouvant servir à la restauration rapide.

200 000 $ pour redorer l’ancienne chapelle des Frères de la Charité

Depuis sa fondation en 1962 par les Frères de la Charité, le Collège a le privilège de disposer d’un trésor d’architecture en ses murs.

Au fil des ans, la chapelle est devenue la bibliothèque et l’hôte du panthéon, mais nécessitait qu’on la mette au goût du jour. Aménagé de façon grandiose par Marie-Pier Bergeron de BeMa Design, l’ancienne chapelle est maintenant paré d’un blanc immaculé qui permet aux vitraux multicolor d’origine d’éblouir le visiteur par leur splendeur retrouvée.

M. Guévin mentionne que ce lieu hautement symbolique retrouve aujourd’hui son lustre et toute sa splendeur grâce à la généreuse contribution du Groupe Soucy et de la famille Soucy avec la collaboration Mme Geneviève Biron et Louis-Michel Larocque, ainsi qu’avec la participation de Mme Marie-Josée Roy et  M. Louis-Jacques Laferté.

Cet espace sera toujours l’hôte de la bibliothèque auquel le CSB a ajouté les commodités pour la tenue d’événements tels des spectacles, cocktails, vernissages et cérémonies de mariage. Le CSB se dote ainsi d’une magnifique salle multifonctionnelle de 150 places, un créneau encore inoccupé jusqu’à maintenant dans la région.

Ce lieu restera également l’endroit où seront présentés les membres intronisés au panthéon ainsi que les Citoyens Saint-Bernard, nouveauté à venir au cours des prochains mois.

En terminant, M. Guévin confie être en négociation afin de conclure d’éventuels partenariats, notamment au niveau des phases 5-6 des zones innovantes, de la cafétéria, du centre sportif et des laboratoires de sciences. D’autres autres annonces se feront prochainement.


EN RÉSUMÉ

2,5 M$ d’investissement en immobilisation d’ici 2020 en partenariat privé

4 zones innovantes implantées qui propulse le CSB à l’avant-plan

35 classes transformées en environnement stimulant

1 stade de football/soccer mis à niveau

1 nouveau complexe de 9 terrains de volleyball de plage aux normes internationales

1 ancienne chapelle revampée qui devient une salle multifonctionnelle

Le Collège Saint-Bernard est une maison d’enseignement privé (préscolaire, primaire et secondaire) de 1175 élèves qui s’est donné comme mission de stimuler le plein développement de l’élève et de lui permettre d’exprimer toute la grandeur de son potentiel à travers une philosophie qui le place au coeur des actions de l’équipe école.

Le CSB est reconnu pour son milieu de vie innovant et stimulant où la technologie est mise à profit, mais aussi pour ses programmes enrichis en anglais et son environnement sécuritaire et sécurisant. Sa résidence pour garçons et filles est l’une des plus importantes au Québec avec près de 125 résidents.

Le CSB compte 160 membres du personnel et accueille chaque année près de 50 élèves internationaux provenant de l’Allemagne, du Brésil, de l’Espagne, de la France, de l’Île de La Réunion, de Saint-Barthélemy, de Thaïlande, etc.

 

Eric Beaupré
Eric Beaupré
RéDACTEUR_EN_CHEF
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon