Direction de la protection de la jeunesse – Le ministre Lionel Carmant injecte 47 M$ pour éliminer les listes d’attente

Direction de la protection de la jeunesse – Le ministre Lionel Carmant injecte 47 M$ pour éliminer les listes d’attente
© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, est heureux d’annoncer aujourd’hui l’ajout d’une somme de 47 M$ pour contribuer à éliminer les listes d’attente et consolider les services en protection de la jeunesse.

Ces sommes serviront notamment à l’embauche de près de 400 nouvelles ressources, permettant ainsi d’alléger la charge de travail de ceux déjà sur le terrain.

Cet investissement contribuera à éliminer les listes d’attente à l’étape de l’évaluation des signalements et de l’application des mesures et à consolider les services en protection de la jeunesse afin de répondre adéquatement aux besoins des jeunes et des familles. Il tient compte de la croissance du volume des demandes et vise à permettre au réseau d’avoir les ressources pour offrir les services afin d’assurer la sécurité des enfants.

Après différentes consultations au cours des dernières semaines, le ministre injecte, sans tarder, cette somme, qui s’ajoute aux 18 M$ déjà annoncés lors du dernier budget du gouvernement afin de renforcer immédiatement le mentorat et le soutien clinique aux équipes.

Le ministre délégué Lionel Carmant annonce 3 789 000 $ et 33 nouveaux intervenants pour la Mauricie et le Centre-du-Québec.

Cet investissement servira à l’embauche de 382 nouveaux intervenants en protection de la jeunesse permettant ainsi d’alléger la charge de travail des intervenants déjà sur le terrain. Il permettra d’éliminer les listes d’attente à l’étape de l’évaluation des signalements et de l’application des mesures et à consolider les services en protection de la jeunesse afin de répondre adéquatement aux besoins en fonction du volume des demandes toujours en croissance.

« Même si notre gouvernement a déjà posé des gestes concrets en créant une Commission, je l’ai déjà dit, je n’attendrai pas ses recommandations pour agir! C’est pourquoi nous avons été très actifs au cours des dernières semaines pour en arriver à cette annonce de 47 M$ qui va injecter une dose d’oxygène dans un système qui en a grandement besoin. Les intervenants font un travail colossal, mais il faut leur donner les moyens de mener à bien leur mission. Nous devons revaloriser les professions entourant la protection de l’enfance. Notre gouvernement prend ses responsabilités afin que tous les enfants du Québec soient en sécurité. » – Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

Notons que le nombre de signalements en protection de la jeunesse a franchi pour la première fois de son histoire le cap des 100 000 signalements en 2018-2019, atteignant 107 076 signalements, une hausse de plus de 17 % par rapport à l’année 2016-2017.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment