Le candidat bloquiste Martin Champoux monte au front pour les aînés

Le candidat bloquiste Martin Champoux monte au front pour les aînés
Martin Champoux réitère qu’il sera de tous les combats pour faire en sorte que les aînés et leurs proches soient traités équitablement par Ottawa © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Alors que les aînés ont été parmi les plus affectés par la pandémie et qu’ils n’ont reçu que très peu d’aide de la part du gouvernement fédéral, le candidat bloquiste Martin Champoux réitère qu’il sera de tous les combats pour faire en sorte que les aînés et leurs proches soient traités équitablement par Ottawa.

« Au Bloc Québécois, nous avons toujours fait de la condition des aînés une de nos plus grandes priorités. Vous pouvez être sûrs que mes collègues et moi allons poursuivre notre engagement sans compromis pour la défense de nos aînés. Car malgré les belles paroles et les promesses des Libéraux, le gouvernement de Justin Trudeau a lamentablement échoué à les aider adéquatement durant la pandémie ».

Santé, soins et autonomie

« Une de nos priorités, que l’on porte sur toutes les tribunes, c’est de hausser sans condition les transferts fédéraux en santé, jusqu’à hauteur de 35 % des coûts, comme le réclame unanimement l’Assemblée nationale du Québec et tous les premiers ministres des provinces. C’est une nécessité pour que l’on prenne soin de notre monde que toutes et tous aient accès à des services et des soins de qualité. La compassion envers nos aînés, à elle seule, appelle à augmenter, sans conditions, le financement d’Ottawa dans les soins de santé », mentionne Martin Champoux, en déplorant que tous les partis fédéralistes font la sourde oreille devant les demandes des provinces à cet effet.

Pour le député sortant, le bien-être des aînés n’est pas qu’une question de soins médicaux : « Il faut également penser à toutes les personnes proches aidantes qui s’occupent de leurs parents, de leurs grands-parents, de leur conjoint ou conjointe. Elles subissent plus souvent qu’autrement une perte de revenus substantielle pour leur don de soi. Nous proposons de rendre le crédit d’impôt pour proche aidant en partie remboursable afin qu’il puisse aider tout le monde, pas seulement celles et ceux qui paient de l’impôt. Il faut aussi revoir en profondeur le régime d’assurance-emploi pour notamment prolonger les périodes de prestation qui touchent les proches aidants, compassion, adultes et enfants ».

Afin que les aînés puissent rester chez eux, entourés de leurs proches, Martin Champoux et le Bloc Québécois proposent également d’octroyer automatiquement le crédit d’impôt pour soins à domicile et de créer des crédits d’impôts pour la construction et la rénovation de logements adaptés ou pour l’aménagement de résidences intergénérationnelles », des mesures qui auraient un effet direct sur les conditions de vie et l’autonomie des aînés.

Milieu de vie et infrastructures

Le candidat bloquiste compte également poursuivre avec la même fougue son implication auprès des organismes qui oeuvrent avec les aînés dans la région : « Les aînés dans Drummond peuvent compter sur moi pour porter leur voix, les accompagner et soutenir leurs demandes et leurs projets. Je serai toujours présent pour appuyer le développement d’initiatives qui visent à améliorer leur qualité de vie. Nous avons un important besoin en infrastructures sportives, récréatives et sociales pour nos aînés dans Drummond. Je peux vous assurer que je vais tout mettre en œuvre pour que l’on bénéficie pleinement des programmes fédéraux pour réaliser des projets qui vont faire une belle différence chez nous. Je vais aussi continuer d’appuyer les organismes et les regroupements pour aînés de la circoncription afin de répéter, et même dépasser, l’immense succès que nous avons obtenu l’an dernier avec le Programme Nouveaux Horizons pour les aînés. Ce programme était peu publicisé avant et avec mon équipe, on a contacté le plus grand nombre de groupes et d’organismes pour en faire la promotion. Résultat, un montant record de 250 000$ a été octroyé dans la circonscription de Drummond. Le Programme Nouveaux Horizons pour les aînés fait réellement la différence, il doit être récurrent.  Mon objectif est clair : aller chercher le maximum pour nos aînés dans Drummond ».

En outre, afin de combattre l’isolement et dans le but de favoriser le plaisir et la santé physique et mentale des aînés, Martin Champoux propose également la mise en place d’un crédit d’impôt pour la condition physique, les activités artistiques et de loisir des 65 ans et plus (déduction de frais jusqu’à concurrence de 500 $).

Pouvoir d’achat et niveau de vie des aînés

Pour Martin Champoux, les aînés doivent faire partie de la relance et du développement économique de la région : « Avec mes collègues du Bloc Québécois, nous présentons une série de mesures pour rehausser le niveau de vie des aînés dans chacune de nos régions et soutenir leur pouvoir d’achat dans une perspective de relance économique. Nous proposons d’augmenter de façon permanente la sécurité de la vieillesse de 110 $ par mois dès 65 ans, afin de leur offrir plus de ressources et d’autonomie. Nous rejetons toute tentative de créer deux classes d’aînés en les discriminant selon leur âge, comme l’ont fait avec mépris les Libéraux juste avant le déclenchement des élections».

Enfin, le candidat bloquiste s’est insurgé contre le traitement réservé à de nombreux aînés en regard de la PCU : « Actuellement, de nombreuses personnes aînées subissent des injustices qui accentuent leur précarité financière. Il s’agit des aînés recevant le supplément de revenu garanti et qui ont fait une demande légitime pour recevoir la PCU après avoir perdu leur emploi pendant la crise. Ces personnes voient maintenant le montant auquel elles avaient droit fortement diminué, voire totalement coupé. Elles doivent même dans certains cas payer leurs médicaments, en plus d’en arracher pour subvenir à leurs besoins de base. Pour moi, c’est inadmissible que le fédéral traite de la sorte nos personnes aînées à faible revenu parce qu’elles ont eu recours, en toute conformité, à un programme d’aide au cours de la dernière année. Je joins donc ma voix à celles des membres de la Table régionale de concertation des personnes aînée du Centre-du-Québec pour dénoncer cette situation et je peux vous assurer qu’on est déjà en train de se battre pour que ce dossier débloque le plus rapidement possible à Ottawa » de conclure Martin Champoux.

Martin Champoux réitère qu’il sera de tous les combats pour faire en sorte que les aînés et leurs proches soient traités équitablement par Ottawa © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

L’important ce n’est pas de donner beaucoup de temps et d’argent, l’important c’est de donner, tout simplement.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon