Cogner à toutes les portes de son quartier : L’objectif ambitieux de Carole Léger candidate du district 4 à Drummondville

Cogner à toutes les portes de son quartier : L’objectif ambitieux de Carole Léger candidate du district 4 à Drummondville
Carole Léger est candidate dans le district no. 4 au conseil de ville de Drummondville © Entrevue vidéo Vingt55. Tous droits réservés.

Élections municipales

Rencontrée en pleine opération de porte-à-porte sur la rue Laurier, dans le quartier Sainte-Thérèse, Carole Léger ne semble ménager aucun effort pour convaincre les gens de voter pour elle le 7 novembre prochain.

Carole Léger est candidate dans le district no. 4 au conseil de ville de Drummondville © Entrevue vidéo Vingt55. Tous droits réservés.

« C’est un défi, à la fois d’implication mais aussi physique, que je me suis lancé. Je fais du porte-à-porte à raison de 4 soirs par semaine et ce, depuis la mi-août. L’objectif est de frapper à toutes les portes des maisons du quartier d’ici l’élection » a déclaré Carole Léger. L’aspirante conseillère municipale, âgée de 64 ans, estime qu’il est nécessaire de faire l’effort d’aller à la rencontre des gens pour les convaincre du bien-fondé de sa démarche politique.

Elle ajoute qu’en plus d’avoir des bienfaits sur sa santé physique, le fait d’arpenter les rues du quartier lui ont permis de bien comprendre les priorités de ses électeurs mentionne Carole Léger en entrevue au Vingt55. « J’ai beaucoup marché, mais surtout j’ai écouté. Je sais maintenant ce que les gens attendent de moi. Je connais les endroits où on doit réduire la vitesse, là où l’entretien des trottoirs doit être amélioré et dans quelles rues il y a des problématiques de stationnement. Si les gens décident de me faire confiance, j’ai déjà une longue liste de choses à faire.»

Résidente engagée du quartier Sainte-Thérèse depuis 22 ans, Carole Léger est candidate dans le district no. 4 au conseil de ville de Drummondville lors des élections municipales du 7 novembre prochain. Elle est titulaire d’un baccalauréat en économie de l’Université McGill et administre une résidence de vie pour personnes âgées et en perte de mobilité depuis une vingtaine d’années.

L’important ce n’est pas de donner beaucoup de temps et d’argent, l’important c’est de donner, tout simplement.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon